Tagué: Yves Leccia

Nos marronniers

Rendons hommage aux pères
pour la fête des pères
(3)

Rappelons que pendant toute cette semaine nous rendons hommage aux pères et grands-pères qui ont inspiré des cuvées à nos vignerons.

Aujourd’hui, nous vous proposons
deux vins rouges :

• La cuvée « La Forge » 2014, AOC Corbières des domaines Gérard Bertrand
La propriété de Villemajou est le berceau historique de la famille de Gérard Bertrand et a été le fer de lance de l’appellation Boutenac, premier cru hiérarchisé des Corbières reconnu par l’INAO (Institut National des Appellations d’Origine).
Les parcelles qui composent la cuvée « La Forge » sont situées sur le lieu-dit éponyme. C’est là que toute l’histoire familiale a commencé avec Georges, le père de Gérard Bertrand, lequel a délibérément sublimé les parcelles pour lui rendre hommage. Elle se compose de 50% de syrah (vignes de 20 ans) pour l’expression aromatique et de 50% de carignan (vieilles vignes de 80 ans) pour la noblesse du vin.
Sa robe sombre avec des reflets couleur de brique.
Son nez évoque les clous de girofle, le laurier, les truffes, le cuir et l’olive noire.
Et en bouche, elle allie puissance, finesse et complexité des arômes tertiaires. Fruitée et épicée avec des tanins très soyeux, c’est une bouteille d’exception.

Prix : 45 € départ caveau
Gérard Bertrand
Route de Narbonne Plage
11100 Narbonne
Tél : 04 68 45 28 50
Courriel : vins@gerard-bertrand.com
Site : http://www.gerard-bertrand.com

• La cuvée « O Bà ! 2015, IGP Île de beauté du domaine Yves Leccia
« Cette cuvée porte ce nom qui signifie papa en corse, en hommage à mon père, Pierre-Joseph Leccia qui m’a transmis le goût de ce métier, le savoir-faire, le goût de la précision, et la volonté de réussir ; valeurs partagées par l’ensemble des générations précédentes. » dixit Yves Leccia.
Les cépages qui composent cette cuvée sont des cépages autochtones (1/3 minustellu, 1/3 niellucciu, 1/3 grenach qui proviennent de vignes situées sur le terroir unique de Partinelone. Les vignes de cette parcelle comme l’ensemble du domaine sont actuellement en conversion en agriculture biologique.
Quelques mots sur la vinification : les raisins sont éraflés, puis mis en cuve inox à température contrôlée entre 25 et 30 °C. Cuvaison de 15 jours, remontages fréquents. Les raisins sont ensuite décuvés et pressés. Assemblage des jus de goutte et des jus de presse. Fermentation en cuve inox, thermo-régulée, pendant 15 à 20 jours. Fin de fermentation alcoolique et malolactique avant soutirage. Élevage : 12 mois en cuve inox.
2015 est un millésime solaire, très mûr, idéal pour cette cuvée. Cette année O Bà a tous les attributs d’un millésime qui peut vieillir quelques années en cave. Le nielluciu structure, le minustellu donne de la rondeur tandis que le grenache apporte le fruit. Ce vin à la robe profonde et au nez complexe est fruité en bouche. Il est épatant sur les volailles délicates et les ris de veau.

Prix : 30 € départ propriété
Yves Leccia
Lieu-dit Morta Plana
20232 Poggio d’Oletta
Tél : 04 9530 72 33
Courriel : info@yves-leccia.com
Site : http://www.yves-leccia.com

Blandine Vié

Jeux de quilles

Pour se rafraîchir le bec !

Durant Vinexpo, au milieu des 50 000 m2 du Parc des Expositions de Bordeaux-Lac et après avoir arpenté plusieurs fois par jour les 840 m du Hall 1, il peut arriver qu’on ressente un léger coup de moins bien, pas l’envie de goûter la gamme complète d’une nouvelle appellation bulgare, juste besoin de se rafraîchir le bec. Le jus d’ananas de la salle de presse est à 20 minutes de marche et mes doigts de pied commencent à crier grâce !

C’est à ce moment précis que mes yeux se posent sur le stand d’une coopérative corse et de ses rosés. Un tour rapide de l’île en quelques lampées me confirme que la clientèle touristique a, là aussi, imposé un style, une uniformisation des couleurs et des goûts. Tous les vins testés se sont « provencialisés », pas toujours pour de bonnes raisons. Les liquides ont pâli, perdu les caractéristiques de leurs cépages indigènes : le nielluciu et le sciaccarellu. Quel dommage !

Heureusement, j’ai pu apprécier il y a peu quelques jolies bouteilles : le patrimonio d’Yves Leccia et surtout la cuvée « marine » du domaine Pieretti dont je ne jurerais pas que sa situation sur le fief de la famille de Mari à Luri, au milieu du Cap corse, y soit totalement étrangère…!

                    Yves Leccia                    Rosé marine

Un amusant muscadellu rosé, même relativement dosé avec des bulles un peu envahissantes, m’avait fait plaisir. Je dois avouer être, dès les premières chaleurs de l’été, un adepte fervent du muscat « frizzante» comme on dit en Italie, finement pétillant.

Muscadellu

Cependant, mes champions resteront encore longtemps (avant que de jeunes iconoclastes ne me fassent changer d’avis) le domaine de Torracia de la famille Imbert près de Porto-Vecchio, tout comme le Clos Canarelli à Figari et Bonifacio. Parmi les grands vignerons qui font un bon rosé, citons également le comte Peraldi et le comte Abbatucci sur l’appellation Ajaccio et bien d’autres que Greta Garbure mettra un jour à l’honneur. La biodynamie s’installe doucement mais sûrement sur ces magnifiques sols de granite et l’on peut en féliciter nos compatriotes.

Patrick de Mari