Catégorie: Tout frais pondu

Tout frais pondu

Vous cherchez l’âme sœur ?
Ne postez pas les photos du repas
de votre 1ère rencontre sur Instagram !

Pas de photo de plats sur Instagram si vous êtes amoureux ! © Greta Garbure

Pas de photo de plats sur Instagram si vous êtes amoureux ! © Greta Garbure

Ce n’est pas nous qui le disons mais le site Elite Rencontre après un sondage auprès de 1027 célibataires français afin de connaître les faux-pas à ne pas commettre lors d’une première entrevue.
L’étude réalisée par la psychologue du site Salama Marine révèle 5 faux-pas surprenants qui semblent avoir de l’importance aux yeux des célibataires :

· Instagramer son repas !
· Prendre un selfie
· Porter un costume
· S’ajouter sur Facebook après le rendez-vous
· Être envahissant(e)

Eh oui ! Prendre son repas en photo serait considéré comme un tue-l’amour pour 10% des célibataires ayant participé à cette étude, loin devant « ne pas savoir embrasser » qui n’a d’importance que pour 2% d’entre eux !

Alors, arrêtez de photographier votre assiette
si vous ne voulez pas que votre partenaire vous regarde avec des yeux de merlan frit !

Blandine Vié

Tout frais pondu

L’interview de Patrick de Mari
par Alain Fourgeot
dans « les fous de vin »

Patrick de Mari © Greta Garbure

Patrick de Mari © Greta Garbure

C’est ici :

http://www.fou-rgeot-de-vin.com/2016/06/patrick-de-mari-egalement-fou-de-cochonneries-se-souvient-d-une-verticale-chez-guigal.html

 

Tout frais pondu

« Cent ans de chlorophylle,
des jardins ouvriers
aux jardins partagés »

Un documentaire épatant de Pierre Guyot

À vos postes de télévision mercredi 27 avril à 20 h 30 sur la chaîne Histoire (groupe TF1) pour regarder ce superbe documentaire de Pierre Guyot !

© 100 ans de chlorophylle photo 21

© 100 ans de chlorophylle photo 21

Le pitch de l’auteur vous raconte tout, aussi pas la peine de le dire autrement :
« Installés au pied des usines, en périphérie des villes ou sur les bas-côtés des voies de chemin de fer, les jardins ouvriers appartiennent à notre mémoire collective.
De la plaine des Flandres où les jardins ouvriers furent inventés jusqu’au Lower East Side à New York où les Community gardens furent imaginés, de l’Assemblée nationale au bassin minier du Nord ou à la banlieue parisienne, ce film nous emmène dans un voyage à travers le monde et le temps pour ce qui est bien plus qu’une simple affaire de fruits et légumes…
À travers un voile de chlorophylle, c’est l’histoire de tout un siècle que les jardins ouvriers et partagés nous racontent, de la révolution industrielle à la prise de conscience des enjeux écologiques, en passant par la lutte de la République contre l’Église, les guerres mondiales et les mouvements de contestation sociale des
seventies aux États-Unis…
Avec partout le même plaisir de voir défiler les saisons, l’envie de partager et le bonheur simple «d’être au jardin». »

© 100 ans de chlorophylle photo 39

© 100 ans de chlorophylle photo 39

Certes, Pierre est un ami depuis près de 20 ans mais pas de copinage dans ma démarche !
Car pour avoir visionné ce documentaire en avant-première, je peux vous dire qu’il est sensationnel et devrait vous inciter à cultiver même vos balcons !


Alors, écolos, locavores, adeptes du commerce équitable, bobos de tout poil ou tout simplement citoyens conscients des enjeux planétaires pour limiter le gaspillage, revenir à de vraies valeurs et laisser une planète plus saine à nos enfants… SOYEZ IMPÉRATIVEMENT DEVANT VOTRE POSTE MERCREDI 27 AVRIL À 20 H 30 (CHAÎNE HISTOIRE, GROUPE TF1) ET REGARDEZ, VOUS NE LE REGRETTEREZ PAS !!!

Blandine Vié