Catégorie: Déco, bricolage & travaux manuels

Déco, bricolage et travaux manuels

Mesdames, Mesdemoiselles,
une chouette idée pour ranger
vos ballerines, espadrilles
et sandales d’été !

Chaussures d'été © Greta Garbure

Chaussures d’été © Greta Garbure

Les boîtes à chaussures, ça prend de la place !
Pour des escarpins, ça s’impose afin de ne pas les déformer.
Mais pour des chaussures d’été qu’on décline facilement en fonction de ses différentes tenues, ça encombre vite !
Il y a bien la solution de les entasser dans un sac d’un été à l’autre mais elles en ressortent toutes flapies !

Voilà donc une idée de rangement pratique qui économise de la place tout en gardant vos ballerines, espadrilles, tropéziennes, tongs « habillées », babouches, cyclistes, spartiates et autre sandales estivales impeccables !
D’ailleurs, dès que vous aurez testé, vous ne pourrez plus vous en passer !
Et en plus, c’est facile à transporter quand, par exemple, vous partez en vacances dans votre maison de famille ou en voyage.

Eh oui, il fallait y penser et Greta l’a fait pour vous !
Greta is great !

Ce qu’il vous faut :
• des chaussures
• un porte-bouteilles en toile : ici un 9 bouteilles
[taille variable selon vos besoins (ou plusieurs)]

Porte-bouteilles en toile © Greta Garbure

Porte-bouteilles en toile © Greta Garbure

Il n’y a plus qu’à ranger vos sandales !

On range les chaussures © Greta Garbure

On range les chaussures © Greta Garbure

Et hop ! le tour est joué !

On boucle © Greta Garbure

On boucle © Greta Garbure

Astuce supplémentaire : dans chaque compartiment, glissez un ou plusieurs de ces petits sachets garnis d’argile naturelle, de gel de silice ou de charbon de bois que l’on trouve dans les boîtes à chaussures, sacs à main, etc.
Cela permettra d’évacuer l’humidité, supprimant ainsi les mauvaises odeurs et les risques de moisissures.

Sachet dessicant © Greta Garbure

Sachet dessicant © Greta Garbure

Bon, c’est vrai, si on chausse du 48, les chaussures dépassent un peu ! 🙂

Blandine Vié

Déco, bricolage & travaux manuels

Des rideaux originaux dans la cuisine !

Rideaux de cuisine © Greta Garbure

Rideaux de cuisine © Greta Garbure

C’est une idée toute bête pour égayer une cuisine, surtout en ville quand la fenêtre donne sur un paysage urbain pas terrible ! Perso, j’ai fait ça dans tous mes appartements : assembler des torchons pour faire des rideaux de cuisine originaux et gais qui fignolaient le cadre et l’ambiance… culinaire de cette pièce majeure !

Ici, c’est tout simple : 4 torchons cousus deux par deux et le tour est joué ! À la maison, je fais toujours tout à la main — mais oui, mais oui ! — mais vous pouvez aller encore plus vite avec une machine à coudre.

Assembler les rideaux deux par deux © Greta Garbure

Si la fenêtre a des dimensions hors normes, on peut aussi acheter du tissu à torchon au mètre, ce que j’avais fait dans l’un de mes précédents appartements.
Il suffit juste de choisir des tissus  qui laissent passer la lumière.
Pour des voilages plus fins, on peut même utiliser de la mousseline à beurre.
Ce genre de tissus se vend dans les marchés spécialisés comme le Marché Saint-Pierre (à Paris).

Au niveau de la poignée © Greta Garbure

Au niveau de la poignée © Greta Garbure

Bah voilà, c’est tout ! Je voulais juste vous faire part d’une idée ludique.
Moi j’aime les rideaux relativement sobres parce que je trouve qu’on s’en lasse moins vite mais vous pouvez choisir des torchons à carreaux ou plus rigolos, ce n’est pas le choix qui manque !

Ma fenêtre de cuisine © Greta Garbure

Ma fenêtre de cuisine © Greta Garbure

Blandine Vié