No Comments

  1. sarorene
    3 février 2014 @ 7 h 37 min

    Le conseiller peut-être suite à votre avis oui le boire non!

    Reply

  2. Michel Poymiro
    3 février 2014 @ 9 h 15 min

    Instructif, constructif et pas méchant ; fallait le faire !

    Reply

  3. Christian N
    3 février 2014 @ 9 h 45 min

    Chinonais (Cravantais plus exactement) d’adoption, j’ai découvert le VRP (Vin Rosé Pamplemousse) en arrivant il y a 9 ans en Rablaisie Centrale. C’est l’apéritif de comptoir par excellence ici en Touraine. Moins alcoolisé qu’un kir puisqu’on ajoute pas d’alcool comme celui contenu dans la crème de cassis), les quelques gouttes de sirop de pamplemousse renforce les notes d’agrumes souvent rencontrées dans les rosés de Loire et de Chinon en particulier. Facile à faire, je n’ai jamais franchi le pas de l’acheter tout fait comme vous.
    D’aucuns ont interprété le P de VRP en « Pêche ». Mais là, ça marche moins bien à mon goût pour le rosé de Touraine. A voir …

    Reply

  4. faux radars
    27 février 2014 @ 14 h 39 min

    Cet article a permis d’éclairer ma lanterne, merci

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *