Nos mille-feuilles (nos feuilletages de la semaine)

CARNIVORE

40 recettes faciles pour ceux qui ont les crocs

Akrame

couv-carnivore

Il n’y a jamais eu autant de livres sur la viande. Sans doute en réaction à la tendance vegan, un peu trop prosélyte à notre goût. Car sur Greta Garbure, nous pensons qu’en toute chose il faut savoir raison garder. Et si nous sommes évidemment les premiers à militer pour le bien-être des animaux, nous considérons que la chaîne alimentaire est notre héritage d’animal qui s’est un jour dressé sur ses pattes arrière et que consommer de la viande de temps à autre n’est pas honteux. Même si nous n’aimons pas spécialement le terme de « viandard » (qui est mis en avant dans le livre) car nous le trouvons péjoratif et provocateur.

Toujours est-il que les amateurs de viandes — dont nous faisons partie, répétons-le clairement avec insistance ! — trouveront dans ce livre tous les conseils voulus pour choisir les morceaux, toutes les techniques de cuisson expliquées et 40 recettes pour les mettre en scène, pour les assaisonner (sauces, pickes, etc.), pour les accompagner (avec une ode spéciale à la pomme de terre), sans compter quelques entrées et quelques desserts.

Les viandes évoquées sont le bœuf, le porc, le veau, l’agneau et les volailles.
Pour le chapitre du bœuf, je regrette que le petit descriptif des races ne fasse allusion qu’à la Holstein (vache laitière), à l’Angus et au Wagyu alors que nous avons de belles races en France (la Ferrandaise, le bœuf de Chalosse, le Fin gras de Mézenc, etc.). Idem pour le chapitre du porc qui ne considère que la race ibérique alors que le porc noir de Bigorre, le cul noir limousin et le kintoa du Pays basque sont si épatants. Mais chacun ses goûts et ses choix.

Les recettes sont bien expliquées, relativement simples, tendance juste ce qu’il faut, surtout pour les entrées.

Une petite remarque à propos des photographies. J’en aime beaucoup le style et le stylisme mais un détail me chiffonne : toutes les viandes sont fortement snackées, les pommes de terre terriblement rissolées et même le flan pâtissier a une croûte brune qui surprend. Noir, c’est noir ! Par souci d’esthétisme ?

Un livre qui devrait séduire les amateurs de viande de tout âge, les traditionnels comme les nouveaux. Le parti-pris de ne donner que des recettes de pommes de terre en garniture devrait y contribuer.

Blandine Vié

Carnivore – 40 recettes pour ceux qui ont les crocs
Akrame Benallal
Photographies : Aimery Chemin
Alain Ducasse Édition
Prix : 20 €

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s