Dégustations

Scamandre

Scamandre mis en scène au Bistrot du Sommelier @ Greta Garbure

Scamandre mis en scène au Bistrot du Sommelier @ Greta Garbure

Le mois dernier peu avant d’être élu par ses pairs  » Président de l’Union de la Sommellerie Française  » (USDF), Philippe Faure-Brac faisait encore une fois la preuve qu’il était d’abord un amphitryon parfait en son Bistrot du Sommelier du boulevard Hausmann à Paris. Il avait eu le bon goût de mettre à l’honneur ce jour-là un de mes domaines préférés dans une de mes appellations favorites : Scamandre, en Costières de Nîmes, et en présence des deux co-propriétaires-fondateurs, Nadine et Franck Renouard que je connais depuis plus de vingt ans, autant dire dans une autre vie.

Les circonstances qui ont commandé à la création du domaine pa ces deux chirurgiens-dentistes et leur associé, l’œnologue-conseil Stéphane Beuret sont excellemment détaillées sur leur site (www.scamandre.com). On y trouve également l’étendue et les modalités de leur engagement dans une viticulture certifiée bio et la création d’un chais hors du commun.

Scamandre 2005 © Greta Garbure

Scamandre 2005 © Greta Garbure

Côme Autrefois 1015, 12 €. Contrairement à ce que l’on a l’habitude de boire à l’automne avec des gibiers, ce 100% mourvèdre, sur sa jeunesse et très peu extrait, séduit par sa fraîcheur, sa légèreté relative (13°seulement) et ses arômes déroutants d’épices et de fleurs qui se mêlent aux plus classiques fruits rouges et noirs. Pour les amateurs éclairés et exigeants : vendanges manuelles, fermentation grâce aux seules levures indigènes et pas d’ajout de soufre (ni durant la vinification en cuve ni au moment de la mise en bouteille). Pas d’élevage en barrique. À boire sans restriction, vite, très vite, parce que c’est bon, très bon.

Également dans le registre de la finesse des tanins et de l’élégance en bouche, le scamandre 2009 est aujourd’hui à bonne maturité et constitue une approche précise de ce que produit le domaine.
Le 2005, riche vin mais parfaitement équilibré, assemble 50% de syrah, 30% de carignan avec du grenache. L’élevage ambitieux s’est fait pendant deux ans dans des barriques provenant du très saint-émilionnais château Pavie !
Les derniers millésimes sont conservés plusieurs années en cave avant d’être proposés à la vente. Vous achèterez donc des bouteilles déjà prêtes à être bues mais ne craignant pas — au contraire — une garde supplémentaire.
Les prix de la cuvée Scamandre s’échelonnent entre 16 € et 25 € et sont tout à fait justifiés.

Renseignez-vous au domaine sur la gamme complète, dans les trois couleurs, qui commencent par les formidables Terrasses d’Hortense à 9,20 €.

Domaine viticole Renouard
scamandredvr@gmail.com
Tél : 06 15 38 63 07

Patrick de Mari

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s