Dégustations

Des vins du Minervois

Suite du début du road movie de Greta Garbure entamé le 2 septembre par trois jours en Minervois : https://gretagarbure.com/2016/09/11/jeux-de-quilles-19/

Voici la liste non exhaustive des cuvées, domaines des vignerons qui m’ont fait plaisir et parfois même impressionné. Cette appellation mérite que l’on s’y intéresse de près. Les cavistes l’ont déjà fait et vous trouverez chez eux certains des vins que j’ai particulièrement aimés tels que :

— Domaine Pierre Fil : le Fil Rouge à 5,50 € environ m’a toujours laissé de beaux souvenirs ainsi que l’ambitieuse cuvée Solium à 18,50 €.

— Les bourguignons Anne Gros et Jean-Paul Tollot donnent un incroyable velouté à leur Ciaude 2012.

— Toute la gamme du poète de Borie de Maurel est enthousiasmante. L’émotion affleure à chaque gorgée.

— L’Amourier du géant Luc Lapeyre fait dans l’élégance, sans surextraction.

— Tour Boisée ressemble à son vinificateur Jean-Louis Poudou, volubile ou taiseux selon les millésimes et les cuvées mais toujours juste.

— Laville Bertrou est un vin formidable qui saute aux papilles avant même d’arriver au cerveau.

— Parmi les bouteilles du Clos Centeilles, le Carignanissime 2012 m’a chaviré.

— Un très joli vin (bio) du domaine Fontanille Haut et un autre de La Prade Mari.

— La cuvée Panatella du Château Tourril vaut bien plus que les 9 euros demandés.

— La fraîcheur des vins du Clos du Gravillas est patente dans son « Inattendu ».

— Et puis surtout goûtez les vins purs et sincères du paysan autoproclamé Pierre Cros.

— Mais aussi, toute la gamme du domaine Pujol Izard.

— Les superbes muscats moelleux du domaine Barrubio.

— Le domaine Sicard pour l’ensemble de son œuvre.

— Tout comme le Château La Croix-Martelle qui n’avait pu être présent mais que nous venons de boire avec bonheur lors d’un déjeuner de presse dont nous vous parlerons prochainement.

— Le magnifique domaine de Fauzan 2014 qui est déjà équilibré avec une aromatique très marquée sur les fruits noirs et rouges et la réglisse.

— L’Oustal blanc qui fait de beaux rouges bien bâtis, bien dodus avec des raisins très mûrs et bien extraits.

— Rouanet Montcelebre dont le blanc se fait plaisamment remarquer par son nez fumé et une matière importante en bouche.

— Et parce qu’il faut bien finir, l’excellent domaine de Cantaussel avec sa cuvée Estelum 2010 dominée par de vieux carignans bien associés et bien élevés.

                                              20160903_111121_resized_1                                      20160903_123738_resized

Pardon pour les autres.
En fait, j’ai adoré le niveau d’ensemble des vins de Minervois.

Aimez-les et ce sera un grand pas pour l’humanité !

Patrick de Mari

Post scriptum : Pour une fois que je n’ai pas envie de cogner sur la SNCF, remerciements éperdus à l’adorable employée du guichet de la gare de Narbonne qui a sprinté telle une gazelle olympique pour me rapporter ma précieuse sacoche aux portes du TGV dans lequel je m’apprêtais à monter. Par 34° à l’ombre là où il n’y avait pas d’ombre, c’était particulièrement méritoire de sa part et donc délicieusement aimable, surtout par les temps qui courent…

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s