Dans les rayons

Foodette
Le panier 4 repas

Le panier Foodette © Greta Garbure

Sollicités pour tester le panier Foodette, nous avons tenté l’expérience au mois de mai. C’est une idée qui fait florès sur internet et de nombreuses start up se sont lancées dans ce créneau du panier 4 repas permettant de préparer rapidement 4 dîners de saison équilibrés. Idéal quand on travaille et qu’on n’a pas le temps de faire les courses au quotidien. Car ces paniers contiennent des ingrédients pour faire la cuisine et non des plats tout faits. C’est donc une intention louable. Chez Foodette, après s’être inscrits sur le site http://www.foodette.fr, les clients reçoivent chaque mardi un grand panier (en fait un carton) dans lequel se trouve tout ce qui est nécessaire pour cuisiner 4 plats en moins de 30 minutes. La semaine où nous avons testé ce panier, Foodette avait créé un partenariat avec le magazine Saveurs pour l’élaboration des recettes. Mais passons en cuisine…

Au menu, voici les quatre plats prévus, dans l’ordre où il est conseillé de les préparer :
— Hampe grillée au piment doux et purée de carottes nouvelles
— Daurade au zaatar et purée de pois chiches au sésame
— Pizza-polenta aux tomates cerises et coppa
— Salade printanière au livarot

Plat n° 1 : la hampe

Les ingrédients de la mousseline de carottes © Greta Garbure

Les ingrédients de la mousseline de carottes © Greta Garbure

Je suis la recette à la lettre. Malheureusement, l’échalote du panier est pourrie ! Bon, moi j’en ai en magasin. Je prépare donc la marinade pour la hampe que j’ai coupée en quatre morceaux mais en pensant que ça aurait pu tomber sur quelqu’un qui n’a rien dans ses placards et qui s’abonne à Foodette justement pour pallier à cet inconvénient. Mauvais point.

L'échalote pourrie © Greta Garbure

L’échalote pourrie © Greta Garbure

La hampe marinée © Greta Garbure

La hampe marinée © Greta Garbure

Je prépare ensuite la mousseline de carottes et je sers : il est un peu curieux de parsemer la marinade crue sur la viande cuite mais honnêtement, la recette fonctionne très bien !

La hampe et la mousseline de carottes © Greta Garbure

La hampe et la mousseline de carottes © Greta Garbure

Plat n° 2 : la dorade

Les ingrédients pour la dorade © Greta Garbure

Les ingrédients pour la dorade © Greta Garbure

La dorade cuite © Greta Garbure

La dorade cuite © Greta Garbure

Les pois chiches en cuisson © Greta Garbure

Les pois chiches en cuisson © Greta Garbure

La purée de pois chiches © Greta Garbure

La purée de pois chiches © Greta Garbure

L’accord est judicieux mais nous avons trouvé que la marinade au « zaatar » (mélange de thym, sésame et sumac) n’apportait pas vraiment de saveur au poisson. Si c’était à refaire, je la mettrais plutôt dans la cavité ventrale de la dorade. De toute façon, la purée de pois chiches étant elle aussi parfumée d’épices (cumin et pâte de sésame), c’était suffisant.

Plat n° 3 : la pizza-polenta

Les ingrédients pour garnir la pizza © Greta Garbure

Les ingrédients pour garnir la pizza © Greta Garbure

L’originalité de la recette consiste à remplacer la pâte à pizza par de la polenta étalée en couche. Et c’est très astucieux ! Et très bon.

La polenta © Greta Garbure

La polenta © Greta Garbure

La pizza avant cuisson © Greta Garbure

La pizza avant cuisson © Greta Garbure

La pizza garnie © Greta Garbure

La pizza garnie © Greta Garbure

Plat n° 4 : la salade au livarot

Les ingrédients de la salade de livarot © Greta Garbure

Les ingrédients de la salade de livarot © Greta Garbure

Recette épatante que cette salade printanière au livarot ! Composée de boulghour et de quinoa, garnie de haricots verts, d’asperges vertes, de tomates cerises, de radis rouges, de noisettes décortiquées, de basilic, assaisonnée à l’huile de noisette et donc agrémentée de dés de livarot. Absolument délicieux et l’idée de garnir une salade de ce fromage est à retenir.

Haricots et asperges © Greta Garbure

Haricots et asperges © Greta Garbure

La salade sans les céréales © Greta Garbure

La salade sans les céréales © Greta Garbure

Les céréales © Greta Garbure

Les céréales © Greta Garbure

La salade de boulghour et quinoa au livarot © Greta Garbure

La salade de boulghour et quinoa au livarot © Greta Garbure

Bon, globalement, c’était un panier plein de bonnes idées mais nous avons tout de même quelques remarques à faire :
— Une fois de la viande et une fois du poisson, on peut considérer que sur quatre repas, c’est suffisant. Mais nous aurions trouvé plus équilibré d’alterner ces deux recettes avec les deux autres à base de céréales : polenta, boulghour et quinoa. Même si nous comprenons que la hampe est une viande non maturée très fragile (pour cette raison elle peut d’ailleurs être vendue chez les tripiers) et que le poisson doit lui aussi être consommé rapidement.
— L’incident de l’échalote est évidemment un bémol : la moindre des choses serait que tous les ingrédients soient vérifiés avant leur livraison puisque le site prône l’ultra-frais.
— Le programme des plats de la semaine suivante étant annoncé sur la brochure qui accompagne le panier, nous avons trouvé que les « aiguillettes de canard au cola, millet et carottes » étaient une recette fantaisiste et que l’utilisation d’un cola n’était pas très diététique alors que l’objectif de l’entreprise est aussi d’apprendre à bien manger.
— Quant aux prix, les formules sont à partir de 48 € en duo et à partir de 78 € en tribu. Chacun jugera selon son budget nourriture.

Blandine & Patrick

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s