P’tit billet d’humeur

Les dîners insolites du Patrimoine :
erreur de casting !

DP Dîners insolites du patrimoine

Comme le rapporte le dossier de presse : « Les Dîners Insolites du Patrimoine invitent à une expérience gastronomique remarquable et hors du temps orchestrée par un MOF ou des Chefs de renom, souvent étoilés au sein du patrimoine vernaculaire, sites industriels, historiques, culturels et agrémentés d’une découverte artistique (peinture, musique, performance…).
Une subtile recette qui conjugue un repas gastronomique à une immersion totale dans un lieu d’exception, d’ordinaire inaccessible au public pour découvrir le patrimoine dans toute sa diversité. »

Une initiative culturelle intelligente donc, dont la présentation précise :
« Depuis 6 ans, les Dîners Insolites du Patrimoine invitent à une expérience exceptionnelle et éphémère : un repas gastronomique orchestré par un Chef de talent, la découverte d’un site atypique dans des conditions privilégiées et une décoration 100 % made in France, composée des plus beaux éléments des Arts de la Table de l’Est, d’installations d’artistes originaux et de compositions d’artisans fleuristes. Depuis leur création en 2010, plus de 15.000 convives ont plongé dans l’univers insolite et gourmand de ces dîners. Pour cette 7ème saison, de belles nouveautés devraient ravir les convives, parmi lesquelles des repas orchestrés par les Etoiles d’Alsace et par les meilleurs Chefs de l’Est de la France, l’entrée de la région Champagne au programme, les pépites lorraines, et toujours, le coeur des Vosges, berceau de l’événement. En tout, 130 Dîners Insolites sont prévus dans tout le Grand Est, sur 48 weekends, de mai 2016 à mai 2017. »

Mais alors, pourquoi diable avoir mis en couverture de ce dossier de presse une illustration singeant le tableau d’Andy Warhol et des Campbell’s Soup Cans ? Se peut-il que ce soit réellement l’affiche officielle ?
Puisqu’on nous parle de « vernaculaire » et de 100% made in France, est-il vraiment judicieux d’aller chercher son inspiration aux États-Unis en parodiant une œuvre pop art (d’ailleurs plus publicitaire qu’artistique) mille fois vue et revue ? Est-ce avec un tel signifiant que l’on a l’intention de défendre NOTRE patrimoine ? Avec une illustration qui incarne la culture de la mondialisation ?
Surtout, est-ce véritablement un symbole représentatif des trésors français que l’on souhaite mettre en exergue ? Avons-nous honte de notre patrimoine gastronomique pour le conceptualiser sous cette forme tragiquement grégaire et « forcément » américanisée ?
Défense et illustration… deux mots forts qui semblent n’avoir plus de sens. Joachim du Bellay, où es-tu ?

On nous parle de diversité et paradoxalement, tout ce qu’on nous propose, c’est un vulgaire clonage !!!
Triste, non ?
Bon, ne jetons pas le bébé avec l’eau du bain mais de grâce, arrêtons de nous laisser phagocyter par une culture qui n’est pas la nôtre ! Surtout quand on parle de patrimoine !!!

Blandine Vié

 

Advertisements

2 Commentaires

  1. Flavie

    Nous avons donc gagné, puisque ce choix a été dicté par l’envie de faire parler des Dîners Insolites du Patrimoine, d’une façon décalée, pour que gastronomie, culture et patrimoine soient accessibles au plus grand nombre. Cette image populaire et publicitaire est aussi un message : dans chaque boîte, une surprise !
    En espérant vous y voir, pour une chronique partageant votre expérience.
    Pour les Dîners Insolites du Patrimoine, Flavie

  2. Pingback: P’tit billet d’humeur |

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s