Plats mythiques

Le gratin de chou-fleur

Le gratin bien doré © Greta Garbure

Le gratin bien doré © Greta Garbure

Voilà une recette facile à faire et qui fait toujours son effet. Vous pouvez la servir en plat unique mais si vous ne mettez pas de jambon, c’est une garniture très honorable, que ce soit pour accompagner une viande blanche ou une volaille, voire certaines pièces de viande rouge.

Chou-fleur © Greta Garbure

Chou-fleur © Greta Garbure

La recette

Préparation : 30 min
Cuisson : 20 min + 40 min

Pour 8 personnes :

• 1 beau chou-fleur
• 100 g de beurre + 20 g
• 100 g de farine
• 1 litre de lait entier
• 50 cl de crème liquide
• 8 tranches de bon jambon blanc
• 200 g de comté râpé
• 1 bonne pincée de piment d’Espelette (facultatif)
• sel fin, poivre blanc du moulin

Retirez les côtes extérieures du chou-fleur et coupez son trognon. Passez-le sous l’eau, détaillez-le en quartiers, en tranches ou en bouquets et faites-le cuire 20 minutes à la vapeur.

Cuisson à la vapeur © Greta Garbure

Cuisson à la vapeur © Greta Garbure

Préparez la béchamel : dans une casserole, faites fondre 100 g de beurre sur feu doux, ajoutez la farine et remuez jusqu’à ce que le mélange mousse. Versez le lait d’un seul coup, salez, poivrez et râpez de la muscade selon le goût.

Beurre et farine © Greta Garbure

Beurre et farine © Greta Garbure

Mélanger le beurre et la farine © Greta Garbure

Mélanger le beurre et la farine © Greta Garbure

Ajouter le lait © Greta Garbure

Ajouter le lait © Greta Garbure

Sel, poivre, muscade © Greta Garbure

Sel, poivre, muscade © Greta Garbure

Faites cuire la sauce sur feu doux jusqu’à épaississement sans cesser de remuer à la cuillère de bois, ce qui prend à peine 10 minutes. Ajoutez alors la crème, mélangez et remuez encore jusqu’au premier frémissement. Vérifiez l’assaisonnement et éventuellement, ajoutez du piment d’Espelette. Mélangez.

La béchamel © Greta Garbure

La béchamel © Greta Garbure

Ajouter un peu de piment d'Espelette © Greta Garbure

Ajouter un peu de piment d’Espelette © Greta Garbure

Hors du feu, ajoutez les quatre cinquièmes du comté fraîchement râpé (vous obtenez alors une sauce Mornay) puis le jambon coupé en lanières. Mélangez bien.

Ajouter le comté râpé © Greta Garbure

Ajouter le comté râpé © Greta Garbure

Ajouter le jambon en grosses lanières © Greta Garbure

Ajouter le jambon en grosses lanières © Greta Garbure

La sauce terminée © Greta Garbure

La sauce terminée © Greta Garbure

Préchauffez le four à 180 °C/thermostat 6.
Disposez le chou-fleur en couche étale dans un plat à gratin (inutile de le beurrer). Nappez-le régulièrement avec la sauce.

Disposer le chou-fleur dans le plat © Greta Garbure

Disposer le chou-fleur dans le plat © Greta Garbure

Napper le chou-fleur avec la sauce © Greta Garbure

Napper le chou-fleur avec la sauce © Greta Garbure

Parsemez la surface du plat du reste de fromage râpé et de petites noisettes de beurre.

Parsemer d'un voile de fromage et de noisettes de beurre © Greta Garbure

Parsemer d’un voile de fromage et de noisettes de beurre © Greta Garbure

Enfournez à mi-hauteur et faites gratiner 40 à 45 minutes, jusqu’à ce que le gratin soit bien doré. Servez juste au sortir du four.

Au cœur du gratin © Greta Garbure

Au cœur du gratin © Greta Garbure

Un peu de bla-bla

• Pour une sauce encore plus soyeuse — mais plus riche — vous pouvez n’utiliser que de la crème liquide.

• En plus du fromage râpé et du jambon, vous pouvez incorporer 250 g de champignons de Paris coupés en morceaux et étuvés séparément. Dans ce cas, ajoutez aussi leur jus.

Dans l'assiette © Greta Garbure

Dans l’assiette © Greta Garbure

Blandine Vié

Publicités

5 Commentaires

  1. Bulle

    Il neige sur le gratin de chou fleur!!!!! Effet d’optique non effet Magique…………belles photos et ravissante idée hivernale.
    J’aime beaucoup votre blog, les recettes, les photos et l’humour des billets. Merci

  2. Bulle

    Bonsoir. Belle surprise, il neige sur le gratin de chou-fleur!!!!Belle idée, belles photos comme toujours. Je me balade avec bonheur sur votre blog,pour les recettes, les critiques, les photos, et le ton si particulier des billets qui change tellement des différents blogs. Merci pour tout ce beau travail.

    • gretagarbure

      Oui… un vrai gros merci !
      Rien ne nous fait plus plaisir que de constater que notre ton délibérément décalé atteint une cible de lecteurs que nous espérions toucher.
      Merci encore pour vos compliments.
      Mais pour l’anecdote, la neige sur nos textes, c’est un effet wordpress, cela ne vient pas de nous ! 😉

      • Bulle

        Pardon pour le doublon!!!!!!!!!!!! Mais je persiste et signe et craignant que mon message n’arrive pas jusqu’à vous (la neige!!!!!) j’ai recommencé. Bonnes Fêtes de fin d’année à vous et au plaisir de vous lire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s