Tout frais pondu

Le retour annoncé de la fraise de veau !

fraise-de-veau-via-ville-retournac-fr

Depuis 1996, à cause de la maladie de la vache folle (Creutzfeld-Jakob) certains abats de bovidés ne pouvaient plus être commercialisés. La maladie ayant disparu avec l’interdiction des farines animales dans l’alimentation des bovins, les ris de veau et la cervelle ont alors été réintroduits… mais pas la fraise de veau !

Eh bien, en novembre — mois des produits tripiers— ce sera chose faite !

Rappelons que la fraise de veau est la membrane qui entoure l’intestin grêle du veau. Elle porte ce nom parce qu’une fois lavée et blanchie (échaudée), elle ressemble à la collerette de dentelle tuyautée et amidonnée que la noblesse et la bourgeoisie portaient de 1530 (environ), après la Saint-Barthélémy, jusqu’à la fin du XVIIe.

Fraise via atelier-mopane.com

La fraise de veau était la matière première de la fameuse andouillette de Troyes qui ne se prépare plus aujourd’hui qu’à partir de chaudins de porc. Gageons que la recette traditionnelle va bientôt réapparaître !

Blandine Vié

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s