Évasion en France

Une vie de château en Médoc

Chateau_Lamothe-Bergeron_14

Entre les appellations Margaux et Saint-Julien, à Cussac précisément, le château Lamothe-Bergeron ne se mire pas tout-à-fait dans l’estuaire de la Gironde mais regarde quand même de l’autre côté, vers Blaye. Entièrement rénové, il est prêt à accueillir les visiteurs et les œnotouristes avec un circuit informatif, dans les vignes et dans les chais, des dégustations mais aussi des séjours grâce à quatre suites au confort extrêmement raffiné. Dans le parc, une cabane, presque « tchanquée » comme à Arcachon, permet d’admirer paisiblement une partie de l’océan de vignes qui entoure le domaine.

Cru bourgeois, les 67 hectares sont plantés majoritairement de merlots, dans des graves profondes sur marnes sableuses. Nouveau propriétaire depuis 2009, le groupe Mounier (cognacs Hardy et Prince de Polignac) n’a pas lésiné sur les moyens afin de réunir toutes les conditions nécessaires pour faire de bons vins. Et la dégustation semble confirmer ses intentions : ils sont tout sauf un prétexte à abreuver le touriste de passage.

Le 2005 est réussi, comme 80% des vins de ce millésime béni des dieux dans le bordelais. Mais la densité et la profondeur arrivent avec le 2009 et plus encore avec le 2010 qui y ajoute beaucoup d’élégance, grâce à des cabernets sauvignons parfaitement mûrs. J’en mettrais bien dans ma cave pour les 5 à 10 ans à venir !

Chateau_Lamothe-Bergeron_2008_fond_noir©Richard_Nourry

Château Lamothe-Bergeron 2008 © Richard Nourry

En fait, celui qui m’a littéralement emballé c’est le 2012, millésime d’abord dédaigné puis lentement réhabilité, pour son formidable fruité, au nez comme en bouche. Cette année a donné ici un vin d’une remarquable fraîcheur. Il se refermera plus tard mais aujourd’hui il offre un festival d’arômes et de saveurs qui évoquent la fraise et la framboise, sur une structure équilibrée et délicate. C’est une très belle surprise, une réussite sans doute encourageante pour la nouvelle équipe. À sa tête, Laurent Méry peut être fier des résultats obtenus. Il a vécu et orchestré des travaux de transformation du château longs, coûteux et très ambitieux. L’entreprise semble bien partie pour représenter une halte essentielle dans une région qui s’ouvre rapidement au tourisme œnologique de qualité.

Laurent Méry

Laurent Méry

Vins entre 15 et 25 € la bouteille selon les millésimes. un excellent rapport qualité/prix pour les amoureux de Bordeaux, évidemment pas pour les autres mais ceci est une autre histoire.

Patrick de Mari

Château Lamothe-Bergeron
Chemin des Graves
33460 Cussac
Tél : 05 56 58 94 77
Site : http://www.lamothebergeron.com

Visites très complètes qui initient à la vie d’une propriété viti-vinicole et permettent de comprendre les différentes étapes de l’élaboration du vin.
3 tarifs de visites en fonction du nombre de vins dégustés (8 €, 10 €, 20 €).
Rendez-vous sur Facbook, Twitter, Vimeo et Youtube.

Invitation d’un attaché de presse

Publicités

Un commentaire

  1. Pingback: Évasion en France | Made in Médoc...

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s