Desserts de grand-mère

Les crêpes de la Chandeleur

Pile de crêpes © Greta Garbure

Pile de crêpes © Greta Garbure

Crêpes
Rondes comme la lune à qui leur forme
Et leur couleur rend hommage.
Poêlées rapidement sur leurs deux faces
Et simplement sucrées ou garnies ou flambées,
Sautez, sautez joyeusement !

Crêpes © Greta Garbure

Crêpes © Greta Garbure

La recette

Préparation : 10 min
Repos : 1 heure
Cuisson : 1 heure

Pour 24 crêpes de 18 cm de diamètre

Pâte :
• 250 g de farine
• 1/2 cuillerée à café de sel
• 1 cuillerée à soupe de sucre en poudre
• 3 œufs
• 50 cl de lait entier
• 1 cuillerée à soupe d’huile
Facultatif (au choix ou en mélange) :
• 1 cuillerée à soupe d’eau de fleur d’oranger
• 1 cuillerée à soupe d’eau-de-vie au choix (rhum, cognac, armagnac)

Pour la cuisson :
• 1 petit cube de lard gras frais piqué sur une fourchette
(ou 1/2 pomme de terre piquée elle aussi sur une fourchette face plate vers le bas et trempée dans un bol d’huile, ou une feuille de papier absorbant pliée en tampon, à tremper également)
• sucre en poudre à volonté

Dans une terrine, mélangez la farine, le sel et le sucre. Creusez en puits. Cassez-y les œufs entiers, délayez peu à peu en incorporant le lait en mince filet (pour ne pas faire de grumeaux) jusqu’à ce que la pâte soit lisse et fluide. Quand elle est bien homogène, ajoutez l’huile. On peut aussi la préparer au robot. Laissez reposer 1 heure.

Puits dans la farine © Greta Garbure

Puits dans la farine © Greta Garbure

Pâte à crêpes © Greta Garbure

Pâte à crêpes © Greta Garbure

Faites cuire les crêpes comme à l’accoutumée, dans une poêle parfaitement chaude et graissée selon la méthode choisie : versez une petite louchée de pâte dans la poêle, en inclinant aussitôt celle-ci dans tous les sens pour que la pâte puisse bien se répartir sur toute la surface.

Cube de lard gras pour graisser la poêle © Greta Garbure

Cube de lard gras pour graisser la poêle © Greta Garbure

Laissez cuire 1 minute environ sur la première face puis, dès que la crêpe « frise » et que des cloques se forment, retournez-la à l’aide d’une spatule (ou faites-la sauter) et faites-la dorer 30 secondes à peine sur la deuxième face.

Cuisson des crêpes © Greta Garbure

Cuisson des crêpes © Greta Garbure

Cuisson sur la 2ème face © Greta Garbure

Cuisson sur la 2ème face © Greta Garbure

Procédez ainsi jusqu’à épuisement de la pâte, sans oublier de graisser la poêle à chaque fois. Disposez-les au fur et à mesure sur un plat tenu au chaud, en poudrant chacune d’elles d’un léger voile de sucre en poudre. Servez tiède.

Poudrer chaque crêpe de sucre © Greta Garbure

Poudrer chaque crêpe de sucre © Greta Garbure

Un peu de bla-bla

• Traditionnellement, la première crêpe ne se mange pas. Elle a pour vocation d’emprisonner toutes les saveurs des aliments qui ont précédemment cuit dans la poêle et de fait, elle n’a généralement pas très bon goût, raison pour laquelle on la jette.

• La dernière crêpe est souvent un peu biscornue car il manque presque toujours quelques gouttes de pâte pour recouvrir complètement le fond de la poêle. Mais ce serait un crime de lèse-majesté que de ne pas la servir. À la maison, elle est réservée à la cuisinière.

Blandine Vié

Publicités

4 Commentaires

  1. Pingback: Traditions, us et coutumes |
  2. Pingback: P’tit billet d’humeur |
  3. Pingback: La chronique de Greta Garbure |
  4. Pingback: Un p’tit goût de revenez-y ! |

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s