P’tit billet d’humeur

Champagne et fanfreluches :
et qu’ça pét…ille !

Champagne et fanfreluches © Greta Garbure

Champagne et fanfreluches © Greta Garbure

Vous savez déjà que les bulles de champagne me font fantasmer ! Je l’ai d’ailleurs exprimé dans un petit billet d’humeur intitulé « Où vont les bulles de champagne ? » où j’explore quelques pistes possibles (… ou pas), et que vous pouvez retrouver là :

https://gretagarbure.com/2014/05/29/ptit-billet-dhumeur-59/

Mais ce n’est pas parce que j’ai bouclé mon papier que je ne m’intéresse plus au sujet.

Ceux d’entre vous qui me lisent régulièrement savent aussi que je suis passionnée par l’étymologie — d’où notre rubrique « Les mots des mets, la saveur cachée des mots » ! — car connaître la filiation d’un mot au fil des siècles, c’est comme ouvrir les tiroirs secrets d’un meuble de famille oublié dans un grenier !

Les mots des mets

Or, voilà-t-il pas que je tombe l’autre jour sur le mot « fanfreluches » !
Déjà, ce genre de mots un tantinet désuets fait mon bonheur ! Mais qui l’emploie encore ?
Je n’ai évidemment pas pu résister à me pencher dessus pour découvrir que la vraie, l’authentique, la prime signification de fanfreluches, c’était… bulles d’air !

Bulles d'air via archives-lepost.huffingtonpost.fr

Le cheminement, c’est ça : chez les anciens Grecs, on disait « pompholux » et ça voulait dire « bulle d’air ».
Le mot est ensuite passé dans le latin sous la forme « famfaluca », avec toujours le même sens.
Chemin faisant, la graphie a évolué en « fanfelue » en ancien français, prenant du même coup le sens plus figuré de « bagatelles » !
Puis, le mot changea encore en « fanfeluce » au début du XVe siècle, version que Rabelais atteste au XVIe.
Enfin, il se francisa en « fanfreluche ».

On comprend bien le glissement métaphorique de bulles d’air à bagatelles. Car les bagatelles sont des choses de peu de valeur, des petits riens, des bricoles.
Tout comme le sont les fanfreluches vestimentaires : rubans, lacets, dentelles, petits nœuds, perles, broderies, paillettes et autres fioritures censées ornementer un vêtement féminin.

Chantilly via blondecaen.chez-alice.fr

Et c’est là que j’en reviens à la signification première : bulles d’air !
Des bulles, comme dans le champagne !
Des bulles qui agrémentent un vin tranquille un peu comme des fanfreluches !
Mais qui changent tout !

Bulles de champagne via motsemes.blogspot.com

Les fanfreluches vestimentaires ont pour but d’enjoliver la toilette d’une femme coquette. Coquetterie destinée à attirer l’attention, voire à troubler les sens de qui la regarde aux fins d’être plus pétillante.

Les bulles du champagne elles aussi excitent les papilles, dynamisent le vin et lui apportent de la pétillance, de l’effervescence.

Bulles de champagne via static.hachette-vins.com

Et si, liées elles aussi au raffinement et au plaisir, les bulles étaient tout simplement les fanfreluches du champagne ?

Champagne via bookine.net

Moi, j’aime bien cette idée. Pas vous ?

Blandine Vié

Publicités

Un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s