Couenneries

L’omelette aux lardons de ventrèche :
un p’tit bonheur tout simple !

Omelette aux lardons de ventrèche © Greta Garbure

Omelette aux lardons de ventrèche © Greta Garbure

Faire la cuisine, ce n’est pas compliqué : il faut juste en avoir envie !

Bien sûr, certains m’opposeront qu’une omelette, c’est très ordinaire. Ce n’est quand même pas un plat de « trois-étoiles » !
Ce à quoi je riposterai : d’une part, ça ne m’intéresse pas de faire chez moi de la cuisine de chef étoilé (je n’ai de toute façon ni la formation ni le matériel ni la brigade !), d’autre part, l’omelette, tout le monde ne sait pas la faire !

Alors passons aux travaux pratiques !

On commence par tailler des petits lardons dans un morceau de ventrèche (il y en a toujours une plus ou moins entamée dans mon frigo).

Ventrèche © Greta Garbure

Ventrèche © Greta Garbure

Puis on les fait rissoler dans une poêle, de préférence antiadhésive pour ne pas avoir à ajouter de matière grasse.

Faire rissoler les lardons © Greta Garbure

Faire rissoler les lardons © Greta Garbure

Pendant ce temps-là, battez les œufs en omelette avec sel (ça dépend du lard) et poivre. Bon, moi j’ajoute aussi un peu de piment d’Espelette.

2 œufs, sel, poivre, piment d'Espelette © Greta Garbure

2 œufs, sel, poivre, piment d’Espelette © Greta Garbure

Battre les œufs en omelette © Greta Garbure

Battre les œufs en omelette © Greta Garbure

Quand les lardons sont rissolés, on jette le gras rendu dans la poêle (parce qu’on pense un peu à ses artères) et on les réinstalle sur tout le fond de la poêle.

Jeter le gras rendu par les lardons ©

Jeter le gras rendu par les lardons ©

Et puis hop : on verse les œufs battus sur les lardons !

Verser les œufs sur les lardons © Greta Garbure

Verser les œufs sur les lardons © Greta Garbure

On touille un peu. Ni trop ni trop peu.
On surveille la cuisson à la seconde près : pour moi, ce sera baveuse !

Pour en savoir plus sur les secrets pour faire une bonne omelette, c’est là :

 https://gretagarbure.com/2013/05/21/savoir-faire/ 

Touiller © Greta Garbure

Touiller © Greta Garbure

Et voilà !
En 5 minutes montre en main, voilà une petite omelette bien troussée !

Omelette aux lardons bien troussée © Greta Garbure

Omelette aux lardons bien troussée © Greta Garbure

Allez ! Un verre de vin pour accompagner — celui que vous aimez ! — et bon appétit !

Comme a dit un jour André Daguin devant moi :
« Je sais pas faire l’œuf comme la poule mais je goûte mieux l’omelette qu’elle ! »

Un p’tit plaisir solitaire qui en vaut bien d’autres !

Blandine Vié

 

 

Publicités

3 Commentaires

  1. Bénédicte

    Bonjour Madame,
    Je recherche des informations sur les gendarmes (la saucisse, par le militaire). Une amie m’en a rapportés d’Alsace mais j’ignore comment cela se mange. Doit-on le faire cuire? Cela se présente un peu comme du chorizo (même couleur mais en plus fin). Est-ce du porc ou du veau? Ou un mélange? Auriez-vous par hasard une petite recette ou un truc pour les accommoder? J’ai cherché sur votre blog mais je n’ai pas trouvé. Vous en avez certainement parlé mais où?
    D’avance, merci.
    Bénédicte

  2. Pingback: La chronique de Greta Garbure |
  3. Pingback: Reconnaissance du ventre |

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s