Reconnaissance du ventre

Les aventures de Narcisse
au pays des kiwis

Narcisse au pays des kiwis ! © Greta Garbure

Narcisse au pays des kiwis ! © Greta Garbure

La  vallée de l’Adour serait-elle en train de devenir la « Kiwi Valley » ? Presque mais pas tout à fait quand même car on y parle toujours avec des accents basco-béarno-landais !
Cependant, une vue aérienne montre clairement l’importance de l’implantation progressive du joli petit fruit poilu.

Une paire de kiwis, encore appelés « couilles à Mao » © Greta Garbure

Une paire de kiwis, encore appelés « couilles à Mao » © Greta Garbure

Quelques chiffres pour commencer

Pays de sa naissance, la Chine en est devenue le premier producteur mondial et la France le sixième. Parti de zéro il y a moins de quarante ans, le kiwi est aujourd’hui devenu la septième espèce de fruits produite en France hexagonale (derrière la pomme, la poire, le melon, la pêche, la nectarine et l’abricot). Les deux tiers sont produits dans le Sud-Ouest, en Aquitaine et en Midi-Pyrénées, mais aussi en Corse, Languedoc-Roussillon et Rhône-Alpes. Toutes origines confondues, nous en mangerons cette année environ un milliard !

Un milliard de kiwis © Greta Garbure

Un milliard de kiwis © Greta Garbure

Un millard de fruits parfois considérés comme un médicament… Un « alicament » ! Quand on pense au kiwi, on évoque souvent ses propriétés antioxydantes, les fibres qu’il contient et sa teneur en vitamines C et K qui en font un autre « ami du petit déjeuner ».
Comme dit le proverbe : « Un kiwi le matin éloigne le médecin (surtout si l’on vise bien !) ».

Voilà qui pourrait faire réfléchir certains à la Sécurité Sociale ! Non, je plaisante : à l’impossible, nul n’est tenu…!

Patrick en mission © Greta Garbure

Patrick en mission © Greta Garbure

Un peu de bla-bla

Deux mots à apprendre :

— Le kiwi est un fruit climactérique, c’est-à-dire qu’il continue à mûrir après sa cueillette. Sa maturation est lente. Aussi, à partir de son achat, vous pouvez le conserver une ou deux semaines. Si vous êtes pressé, un truc de (jeune) grand-mère : ajoutez une pomme au milieu de vos kiwis et ceux-ci seront prêts à vous régaler bien avant les autres.

Kiwis © Greta Garbure

Kiwis © Greta Garbure

— Le kiwi est également dioïque : ses pieds produisent des fleurs mâles OU des fleurs femelles. Il faut donc mettre dans les vergers un plant mâle pour six à huit plants femelles et en mai, pour favoriser une bonne pollinisation, il convient d’installer près d’une dizaine de ruches par hectare !

Verger de kiwis © Greta Garbure

Verger de kiwis © Greta Garbure

Tous mes remerciements à François Lafitte, producteur (marque Oscar) et président de Kiwifruits de France, pour son accueil et sa disponibilité.

François Lafitte © Greta Garbure

François Lafitte © Greta Garbure

De plus, la cuisine de l’auberge du Pas de Vent à Pouillon dans les Landes est tout à fait recommandable, après une partie de quilles de neuf !

Tarte feuilletée aux cèpes et au foie gras, jambon croustillant © Greta Garbure

Tarte feuilletée aux cèpes et au foie gras, jambon croustillant © Greta Garbure

Patrick et Frédéric Bern, chef du restaurant Le Pas de Vent © Greta Garbure

Patrick et Frédéric Dubern, chef de l’auberge du Pas de Vent © Greta Garbure

Quilles de 9 © Greta Garbure

Quilles de 9 © Greta Garbure

Patrick de Mari

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s