Nos mille-feuilles (morceaux choisis)

Le vin, c’est l’éloge de la différence !

« — C’est mon leitmotiv, coupa Audrey. Le vin, c’est l’éloge de la différence, de la différence des terroirs, des savoir-faire, des tempéraments ! Les goûts et les couleurs, c’est ce qu’il y a de plus agréble à discuter… Un vin doit ressembler à quelque chose, au mieux de son origine…

   Les trois hommes écoutaient religieusement.

   — La richesse d’un vin dépend de tout sauf du hasard, reprit Audrey. C’est le sol, la plante et l’homme qui dictent son devenir. Voilà pourquoi les vin doivent être différents ! C’est comme pour l’espèce humaine, la richesse, c’est la diversité des couleurs, des cultures, des sensibilités… Il n’y a que les mauvais esprits qui font de la différence une raison de combattre. À l’inverse, des imbéciles nous jurent avec leur bonne conscience que nous sommes tous les mêmes. C’est faux et tant mieux ! Pour le vin, c’est pareil ! Le bonheur se trouve dans les différences, dans les essences, dans les races, dans les métissages… Sinon, à quoi bon goûter ? Sinon, c’est la mort du vin ! Le jour où je ne pourrai plus reconnaître un Bordeaux d’un Bourgogne, je boirai de l’eau ! »

 

Tiré de « Verticale », par Jean-Charles Chapuzet, Éditions Féret, 2009.

Morceau choisi par Blandine Vié

Verticale

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s