Couenneries

10 EXPRESSIONS COCHONNES

2 petits cochons via wallstock.fr

• Avoir un caractère de cochon.

Avoir un sale caractère, râler tout le temps, s’irriter pour un rien… ou pas, d’ailleurs ! Ça, c’est tout moi !
Comme dit Patrick, j’ai un caractère de coche de Bigorre… mais c’est pas irrémédiable !

https://gretagarbure.com/2014/01/03/ptit-billet-dhumeur-45/

Coche noire de Bigorre via noirdebigorre.com

• Tout homme a dans son cœur un cochon qui sommeille !

Cette phrase devenue culte — et qui signifie que même l’homme le plus romantique a parfois envie d’assouvir des instincts sexuels — est de Charles Monselet, poète et romancier du XIXème siècle.

Verrat et truie via fermelarosettedetaillard.com

• Cochon qui s’en dédit !

Expression que l’on emploie en guise de conclusion d’une affaire ou d’un engagement pour marquer que la parole donnée sera respectée, sinon on ne serait qu’un vil porc.

Cochon via histoiresdejouer.blogspot.com

• C’est du lard ou du cochon ?

Locution exprimant l’interrogation, le flou, quelque chose pour quoi on reste dubitatif, qu’on ne peut pas trancher, bref pour dire qu’on ne peut pas distinguer le vrai du faux.

Lard de poitrine maigre frais via

 • Jeter des perles aux pourceaux

Expression issue de l’Évangile selon Saint Matthieu (chapitre 7, verset 6). Autrement dit, donner quelque chose à quelqu’un incapable de l’apprécier. Une variante moderne consiste à dire : « donner de la confiture à des cochons » !

Confiture via espritgourmand.com

• On n’a pas gardé les cochons ensemble

Veut tout simplement dire qu’il ne saurait y avoir de privautés entre les protagonistes, l’un d’eux s’estimant supérieur à l’autre.

cochons via situationplanetaire.blogspot.com

• Copains comme cochons

Bon, on le sait, ça veut dire « potes pour la vie » !

En même temps, moi qui ai fréquenté de vrais cochons du temps de ma période paysanne — Picasso a bien eu sa période bleue ! —, je n’en ai jamais vu taper la discute jusqu’à pas d’heure en buvant l’apéro et en se gavant de glands comme d’autres de cacahuètes ! En fait, le mot cochon est ici une déformation du mot « soçon » (voire chochon) qui signifiait « camarade, associé ». On retrouve d’ailleurs la racine du mot dans social.

Câlin cochon via agri85.fr

• Cochonne… ou petite cochonne, ou grosse cochonne

Au sens figuré, il s’agit d’une personne du sexe féminin portée sur le sexe. Vous voulez en savoir plus sur la sexualité de la cochonne ? C’est là : https://gretagarbure.com/2013/05/18/les-mots-des-mets-la-saveur-cachee-des-mots-12/

Miss Piggy via floralia.centerblog.net

• Cela s’en va en chair de truie !

Expression génevoise signifiant que ça se gâte, que ça part en couilles !

Chair à saucisse via bolliskitchen.com

Blandine Vié

Publicités

5 Commentaires

  1. Weber Jean

    Si le fameux cochon se contentait de sommeiller, mais c’est qu’en plus il rêve ! souligne Gilbert Cesbron

  2. Pingback: Couenneries | The fisheye of gourmet food &...
  3. Pingback: Les mots des mets (la saveur cachée des mots) |
  4. Pingback: La chronique de Greta Garbure |

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s