Biscuits & Confiseries

La barbe à papa

RaviParikh-CottonCandy via basspirate.com
La barbe à papa fait partie des confiseries dites « de foire », c’est-à-dire des gourmandises réalisées et vendues en plein-air par les forains — comme les pralines, les berlingots, les pommes d’amour et autres gaufres ! — dans les foires et fêtes foraines.

À l’origine, elle a été spécialement créée par un artisan pour l’Exposition Universelle de Paris en 1900, et elle doit son nom au fait que son aspect cotonneux ressemble à la barbe blanchie d’un vieillard majestueux, presque une barbe de Père Noël !

Cotton-Candy via xoxograndma.blogspot.com

En théorie destinée aux enfants — mais les adultes ne la dédaignent pas ! — ce n’est en fait que du sucre filé ! Il s’agit de sucre cristallisé qu’on verse dans un appareil chauffant tournant à grande vitesse… ce qui le transforme en filaments aériens si ténus que la vitesse de rotation de la machine les fait s’agglutiner sous forme de petit nuage, leur masse s’enroulant alors autour d’un bâtonnet de bois tenu par le forain dans le même temps.

Barbe à papa via easy-vapote.fr      Barbes à papa bia certainsjours.hautetfort.com

Le sucre est le plus souvent coloré en rose, mais aussi en vert, parfois même en bleu ou en d’autres couleurs pastel ! La recette n’a pas évolué en un siècle, si ce n’est que l’antique machine à gaz et à manivelle dans lesquelles on les confectionnait à la Belle-Époque a fait place à des machines électriques plus performantes !
Mais la production de cette friandise éphémère qui se déguste à pleines dents, barbouillant les joues et laissant des « moustaches » en sucre sur les lèvres, reste artisanale et typique des fêtes foraines.

Sucres colorés via ebay.fr

Toutefois, on trouve aujourd’hui des petites machines pour faire de la barbe à papa chez soi, ainsi que des sucres colorés, voire même parfumés (vanille, framboise, cerise, fraise, cola, pistache, etc.).

D’autres pays sont friands de barbes à papa, notamment la Grande-Bretagne et les États-Unis, où les boules cotonneuses sont moins opulentes et ressemblent à de grosses fleurs de coton… d’où leur nom de cotton candy !

Blandine Vié 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s