Déjeuners de presse

Alain Pégouret sublime
les céréales Tipiak
au restaurant Le Laurent

Logo Laurent

La marque bien connue de céréales Tipiak a organisé un déjeuner de presse au restaurant Le Laurent pour présenter sa dernière création : le couscous de blé et d’orge Aïcha, grain moyen, inspiré du couscous d’orge traditionnel du Maroc baptisé « belboula ».

ArtPro Normalized PDF

Nous avons également redécouvert d’autres produits Tipiak à la faveur d’un magnifique repas concocté par Alain Pégouret.
Comme quoi, on peut travailler des produits du quotidien achetés en GMS avec créativité — pas tous, on est d’accord ! — au point d’en faire des petits chefs d’œuvre gastronomiques.
Voici le formidable menu que nous avons dégusté dans l’enthousiasme général (nous étions 28) :

Menu Tipiak à Le Laurent

Le produit-phare du jour, le couscous de blé et d’orge Aïcha, a été traité en petit couscous de légumes, extraordinairement parfumé, subtil : un régal.

Couscous Aïcha Tipiak et ses petits légumes © Greta Garbure

Pour suivre, Alain Pégouret nous avait préparé des « tendres perles » (mélange de semoule de blé dur précuite et de semoule de maïs précuite) cuisinés « comme un risotto », truffé, avec un bouillon au savagnin, et c’était absolument à tomber ! Le bonheur…

 Tendres perles Tipiak truffées comme un risotto, poulette au savagnin © Greta Garbure

Le bar mi-fumé qui a suivi a créé la surprise, également accompagné de « tendres perles », mais aussi d’asperges et d’une sauce matelote au vin rouge. Épatant, avec un poisson cuit à la nacre et une belle harmonie des saveurs, une sauce dense en goût mais très fine. Vraiment superbe ! À table, on n’entendait que des « qu’est-ce que c’est bon ! »

Bar mi-fumé, tendres perles Tipiak aux asperges, matelote © Greta Garbure

Dernier plat, absolument d…étonnant, un foie gras à l’oseille (avec des légumes secs gourmands) dont l’intitulé m’a laissé pantoise — une association que je n’aurais jamais osée ! — mais qui s’est révélée absolument fabuleuse ! Un merveilleux accord où le velouté du foie gras était émoustillé juste ce qu’il faut par l’acidité (tempérée) de l’oseille. Une découverte sensationnelle !

Foie gras de canard à l'oseille, légumes secs Tipiak aux olives taggasca © Greta Garbure

Je sais, j’utilise beaucoup de superlatifs !
Mais justement, vous me connaissez et savez que j’en suis plutôt économe, voire avare !
D’ailleurs, j’ai toujours pensé que Le Laurent était une maison exceptionnelle qui méritait plus qu’une seule étoile.
Le discret Philippe Bourguignon la dirige avec une jolie poigne dans un gant de velours. Et depuis qu’Alain Pégouret est aux manettes des fourneaux, la cuisine a atteint un niveau éblouissant !
Et je ne parle pas de Ghislain Mahieu, sommelier que je n’ai pu saluer.

Bon !

Pour clore — et non pour clôturer — ce déjeuner, nous avons dégusté un tiramisu original, soutenu par de la polenta. Un point final comme un point d’orgue !

Tiramisu framboise, polenta Tipiak © Gereta Garbure

Ah ! mais non, bien sûr !
Au Laurent, tout finit toujours par des palmiers !

Palmiers du restaurantLe Laurent © Greta Garbure

Je rajouterai encore un mot !

Le talent d’Alain Pégouret a fait la différence avec la popote qu’on peut préparer soi-même à la maison quand on achète ce type de céréales.

Mais honnêtement — et j’insiste sur ce mot — les céréales Tipiak ont fait face et se sont révélées un support tout à fait estimable pour ce défi gastronomique !

Couscous Aïcha,
2,19 € le pack de 600 g,
en vente en GMS, au rayon Plats Céréaliers.

Blandine Vié

Publicités

Un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s