Desserts de grand-mère

Les Pets de nonne

Pets-de-nonne via aux-petits-bonheurs.eklablog.com
Ce sont des beignets soufflés en pâte à choux.
On en mange depuis très longtemps puisqu’il semblerait que les Romains les appréciaient déjà beaucoup.
Tombés dans l’oubli au Moyen-Âge parce qu’on leur préféra alors les beignets de type merveilles (https://gretagarbure.com/2013/02/11/traditions-us-et-coutumes-5/), ils sont redevenus en vogue à la Renaissance, et même suffisamment populaires au XVIIe siècle pour que Diderot et d’Alembert les citent dans leur Encyclopédie.
Aujourd’hui, ils sont surtout appréciés dans l’Est de la France — mais aussi en Belgique et en Allemagne — notamment pendant la période de Carnaval.
À Baume-les-Dames, en Franche-Comté, on poudre les beignets d’un mélange de sucre et de cannelle en poudre.

Les pets de nonne (on peut aussi écrire pets-de-nonne) portent un nom imagé qui peut se décliner sous d’autres formes : « pets de putain », « pets de vieille » (en Aveyron) ou, de manière plus édulcorée, « soupirs de nonnes », voire « bugnes de vent ».
Ces expressions viennent évidemment du fait que les beignets contiennent de l’air à l’intérieur mais un tas de légendes sont nées pour expliquer métaphoriquement l’origine de ces pets dont je vous laisse supputer les explications oiseuses et venteuses… !

Pets de nonne via la cath.com

La recette

Pets-de-nonne via positiveeatingpositiveliving.blogspot.fr
Préparation : 30 min

Cuisson : 5 min par fournée

Pour 4 personnes
• pâte à choux sucrée pour 4 personnes
(recette ci-dessous)
• 1 cuillerée à soupe d’eau-de-fleur-d’oranger
• 5 cl de rhum ambré
• huile de friture
• sucre en poudre ou sucre glace

Pets de nonne via dailymotion.com
Préparez de la pâte à choux sucrée comme expliqué hier : https://gretagarbure.com/2014/03/01/savoir-faire-18/

Pâte à choux via cuisinemaison.net

Dès qu’elle est prête, c’est-à-dire une fois les œufs incorporés, parfumez-la avec l’eau-de-fleur-d’oranger et le rhum. Battez à nouveau la pâte.
Faites chauffer le bain de friture. Faites-y tomber des cuillerées de pâte grosses comme des noix, mais pas trop à la fois. Laissez dorer et gonfler : en principe, les pets se retournent d’eux-mêmes mais au besoin, aidez-les à l’aide d’une écumoire.
Quand ils sont uniformément dorés et bien gonflés, égouttez-les sur du papier absorbant. Procédez à la cuisson des autres fournées.

Pets de nonne via matvpratique.com
Pour servir, dressez les pets-de-nonne sur un plat et poudrez-les de sucre en poudre ou de sucre glace.
Servez les pets de nonne de préférence chauds.

Pets de nonne via audinette.com

Et maintenant, allez en pets !
Je voulais dire… en paix, bien sûr !

Blandine Vié

Publicités

2 Commentaires

  1. Pingback: Savoir-faire |
  2. Pingback: La chronique de Greta Garbure |

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s