Reconnaissance du ventre

Non, les pibales (ou civelles)
ne sont pas des « alevins » d’anguilles !

Pibales via ladepeche.fr
Non, les pibales ne sont pas des alevins d’anguilles comme on le lit à peu près partout !

En effet, malgré leur taille lilliputienne (il y en a de 2000 à 2900 au kilo), les pibales (au sud de la Loire) — ou civelles (au nord de la Loire), ou « angulas » en Espagne — ne sont pas des alevins !

Pibales via foodintelligence.blogspot.com

Faut d’abord raconter que les pibales naissent toutes, absolument toutes, dans la mer des Sargasses. Après leur ponte, les larves ou leptocéphales (ce qui signifie « tête fine ») ont la forme d’une feuille de saule et mesurent entre 7 à 10 mm de long.
Elles sont aussitôt entraînées par les courants marins (Gulf Stream) vers les côtes d’Europe. Mais pour arriver sur les côtes françaises ou espagnoles, il leur faut traverser l’Atlantique (6000 km)… ce qui leur prend 2 à 3 ans !
Carnivores, elles se nourrissent de zooplancton et beaucoup sont la proie des prédateurs.
Parvenues sur le plateau continental, elles subissent une première métamorphose, deviennent civelles et cessent provisoirement de s’alimenter, jusqu’à leur entrée dans les eaux saumâtres des estuaires.
Elles sont alors incolores (transparentes) et possèdent une taille de 5 à 6 cm.

leptocephale via rhone-mediterranee.eaufrance.fr

De décembre à avril — mais surtout en janvier — elles se pressent dans nos estuaires à la remontée de nos rivières pour se rendre opiniâtrement vers l’endroit qui leur convient. Elles recommencent alors à s’alimenter et se pigmentent pour devenir des anguillettes poursuivant leur migration.
Plus paresseux, les mâles traînent plus volontiers près des côtes. Ils sont adultes vers 3 à 5 ans et leur taille atteint 45 à 50 cm, tandis que les femelles sont adultes vers 7 à 10 ans et qu’elles peuvent dépasser 1 m et peser 3 à 3,5 kg.
Mais c’est seulement à douze ans pour le mâle, et entre douze et quinze ans pour la femelle qu’aura lieu la migration nuptiale qui les conduira à nouveau vers la mer des Sargasses… pour aller y pondre ! Elles prennent alors une livrée argentée et s’appellent « anguilles de descente ».

Pibales via gust13.skyrock.com

En principe, pibales et anguilles s’achètent vivantes.
Vu leur petite taille, il faut faire très attention en les rinçant de ne pas les laisser filer dans l’évier, voire même par les trous de la passoire. Vu leur prix, ce serait dommage !

Traditionnellement au Pays basque (la coutume est tombée en désuétude), les pibales étaient ébouillantées dans une infusion de tabac brun (gris rustique) qui avait pour but de les tuer plus rapidement et de les purger !
On les sert dans des cassolettes en terre cuite et on les déguste avec des petites fourchettes en bois.
Leur prix étant prohibitif, on peut se contenter d’en proposer une petite poignée en omelette.

Cassolettes de pibales via cuisine.notrefamille.com

Blandine Vié

Publicités

5 Commentaires

  1. François Lambert

    Bonsoir Blandine,
    J’ai beau lire et relire ta lettre, je ne comprends pas pourquoi les piballes ou civelles ne seraient pas des alevins d’anguille ?
    J’ai trouvé plusieurs définitions du mot alevin : jeune poisson qui n’a pas encore sa forme adulte, jeune poisson destiné au peuplement ou repeuplement des cours d’eau ou étangs…pour moi tout cela colle parfaitement. Et si on regarde l’étymologie selon le Littre c’est la même racine qu élever dans le sens croître, grandir. En résumé un alevin est un jeune poisson, les civelles ou piballes sont ou ne sont pas de jeunes anguilles ?
    Cordialement.
    François

    • gretagarbure

      Scientifiquement, les alevins sont des larves de poissons ou des petits poissons qui dépendent encore du sac vitellin pour leur nourriture. Dès qu’ils deviennent autonomes pour se nourrir ce sont de jeunes poissons et plus des alevins. Dans le cas des anguilles, elles sont encore tellement petites par rapport à ce qu’elles vont devenir qu’on a justement inventer le mot pibale (ou civelle au nord de la Loire) pour les distinguer à la fois des bébés (alevins) qu’elles ne sont plus et des anguilles adultes qu’elles ne sont pas encore. En quelque sorte, ce sont des adolescentes. En espagnol, on les appelle « angulas », ce qui dit bien que ce sont de jeunes anguilles.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s