Reconnaissance du ventre

Le piment doux des Landes
ou piment d’Anglet :
l’autre piment du Pays basque !

Piments doux d'Anglet via www.anglet-tourisme.com
Piments doux fendus épépinés © Blandine Vié
De la famille des Solanacées, le piment d’Anglet, qu’on appelle plutôt « piment doux des Landes » voire « piment doux long des Landes » sur les catalogues des pépiniéristes, est un piment de type capsicum annuum aux fruits minces et longs (environ 14 cm de long et d’un diamètre minimum de 20 mm) à peau fine, ce qui le rend très digeste. Il est non piquant même à maturité quand il est rouge.

Piment doux des Landes sur pied via priceminister.com
Piments doux des Landes via webmarchand.com

Il est produit localement sur un terroir relativement peu étendu, au Pays basque (province du Labourd) avec un léger débord sur les Landes (Seignanx, l’un des Pays de l’Adour landais).

On le récolte du mois de mai au mois d’octobre.

Cette variété de piments est d’ailleurs en voie d’obtenir une IGP « piment doux du Pays Basque et du Seignanx » sous la marque « biper eztia » (syndicat auquel adhèrent une vingtaine de producteurs déterminés une production « propre » le plus souvent en pleine terre.

Doux des landes 1 via semences-partage.net

D’un point de vue culinaire, sa saveur est très subtile et quand il est mûr, il prend un petit goût très fruité, presque sucré. Mais il est traditionnellement consommé vert.

Piments d'Anglet © Blandine Vié
On le mange cru, en salade, ou fondu en cocotte comme dans les recettes dont il est l’élément indispensable : la « piperade » (où il n’est pas hérétique de le panacher avec quelques piments rouges), le « poulet basquaise », l’« axoa » (sauté de veau coupé très finement), qui ne se fait pas avec des piquillos comme on le voit trop souvent, mais bien avec des piments verts doux, ou encore le « thon à la basquaise ». On peut aussi le faire griller ou frire.

Démarrage d'une piperade

Démarrage d’une piperade

Axoa de veau

Axoa de veau

Poulet basquaise en train de mijoter

Poulet basquaise en train de mijoter

Pour l’appellation « à la basquaise », voir notre article : https://gretagarbure.com/2013/05/10/appellations-culinaires/

Préparatifs pour poulet basquaise

Préparatifs pour poulet basquaise

Il y a entre 12 à 15 piments par poche de 250 g.

Poche de piments doux © Blandine Vié

Bref, il n’a qu’un seul défaut : on ne le trouve que localement !

Blandine Vié

Publicités

Un commentaire

  1. Pingback: Reconnaissance du ventre |

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s