Reconnaissance du ventre

Ode aux épices

« Dieu a créé les épices, le diable l’assaisonnement ! »

James Joyce, Dédalus

Épices indiennes via utile.fr

Sagement alignés comme des petits soldats de plomb sur des étagères de maison de poupée, les flacons à épices font rêver. De voyages, de sortilèges, de parfums interdits et de pouvoirs magiques ! 

Harpagon avait sa cassette… où il ne cachait que des pièces d’or ! Mais les boîtes à épices recèlent bien d’autres trésors aux tons chatoyants, aux senteurs enivrantes, aux saveurs subtiles ou flamboyantes, aux vertus insoupçonnées… et aux effets insoupçonnables !

Épices via recettesgoumandesdelinda.fr Oui, les flacons à épices sont à la fois des écrins à bijoux, des boîtes à pharmacie, des pots à onguents, des tiroirs où dorment des secrets jalousement gardés, des chaudrons de sorcière où se concoctent des philtres d’amour, des breuvages balsamiques, et d’envoûtantes potions !

Épices via kounakuisine.over-blog.com

Il n’est qu’à lire les noms des étiquettes pour s’en convaincre : noix muscade, anis étoilé, piment d’Espelette, poudre à colombo, paprika doux, clous de girofle, quatre-épices, cinq-parfums, safran des Indes, vanille Bourbon, poudre de perlimpinpin, etc. Comment ne pas rêver ?

Comment ne pas rêver devant ces couleurs qui ressemblent aux pigments de la palette d’un Rembrandt, d’un Vermeer ou d’un Véronèse : ocres blonds, ors safranés, rousseurs cuivrées, verts à reflets de bronze, tons chauds de pain d’épices, terres de Sienne, corails patinés, pollens écarlates ?

Ocres via cnrs.fr

Comment ne pas succomber à la tentation surtout… quand on débouche le flacon et que l’ivresse est tout de suite là ? Car chaque fiole est comme une lampe d’Aladin : il suffit d’ôter le bouchon pour qu’un génie en sorte ! Un petit génie qui transcende les plats qu’il assaisonne et qui métamorphose les citrouilles en carrosses ! 

Alors, n’hésitons plus : saupoudrons — mot qui signifie textuellement « poudrer de sel » — notre pitance quotidienne d’une pincée subliminale et transcendentale (comme aurait dit Dali)… et partons en voyage ! Un voyage initiatique bien sûr…

Épices via xave.org

Blandine Vié

Publicités

2 Commentaires

  1. Agoutin

    Bravo pour cette superbe ode aux épices Blandine, connaissant ma profession vous ne pouviez pas me faire autant plaisir et bravo à tout les deux pour Greta Garbure

  2. Pingback: Reconnaissance du ventre |

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s