Les mots des mets (la saveur cachée des mots)

Les monologues
d’une gousse de vanille

Vanille via fr.Jwikipedia.org

Ce titre vous rappelle quelque chose ?
« Les monologues du vagin », la pièce de théâtre d’Eve Ensler ?
Mais oui, mais oui, et ce n’est pas du tout anodin !

Parce que figurez-vous que les mots vanille et vagin ont des significations parallèles : ce sont des gousses !
Leur étymologie l’atteste : vagin et vanille viennent en effet du même mot latin vagina (vagin en ligne droite, vanille par l’intermédiaire de l’espagnol vainilla) qui signifie gaine.

Gousses de vanille via www.regal-et-sens.com
La vanille est une orchidée tropicale grimpante qui pousse sous forme de liane. Son fruit s’appelle capsule ou gousse.
Pour mieux qu’il exprime son arôme une fois séché, il faut le fendre car c’est dans cette fente que se cachent les petites graines noires merveilleusement parfumées qui lui ont valu sa réputation aphrodisiaque. Tiens donc !

Fleur de vanille de Tahiti via tahitimaeva.com
Quant au vagin, pourvu d’une fente naturelle, point n’est besoin d’expliquer les délices que peut receler ce fourreau.

Vulve par Isis via artmajeur.com
Mais alors ?
Quand on dit une « fille à la vanille »… c’est presque un pléonasme !

La recette

Petits pots de crème à la vanille via crac.cuisineblog.fr

Petits pots de crème aux gousses de vanille

Préparation : 10 minutes
Cuisson : 1 heure

Pour 4 ramequins : 2 gousses de vanille moelleuses de bonne qualité – 25 cl de lait – 25 cl de crème liquide – 4 jaunes d’œufs extra-frais – 80 g de sucre en poudre

Petits pots de crème à la vanille via monquotidienautrement.com

Délayez le lait et la crème fraîche dans une casserole et portez à frémissement sur feu doux. Retirez aussitôt du feu.
Coupez les gousses de vanille en deux, fendez les demi-gousses dans la longueur, raclez les petites graines noires. Jetez le tout dans le lait et laissez infuser.
Dans un saladier, fouettez les jaunes d’œufs et le sucre en poudre jusqu’au blanchiment.
Délayez cette crème avec le lait vanillé (sans ôter la vanille) et laissez reposer 1 heure.
Préchauffez le four à 180 °C/thermostat 6.
Répartissez la crème dans 4 ramequins en la filtrant à travers une passoire fine. Placez une demi-gousse de vanille dans chaque ramequin en la laissant dépasser.
Placez les ramequins au bain-marie dans la plaque creuse du four remplie aux trois-quarts d’eau bouillante. Enfournez à mi-hauteur. Laissez cuire une petite heure.
Laissez refroidir complètement au sortir du four.

Petits pots de crème à la vanille via cuisinebylinette.blogspot.com

Blandine Vié

Publicités

9 Commentaires

  1. by acb 4 you

    En général vous lire rime avec sourire voire carrement rire et c’est un véritable plaisir! Je ne regarderai plus mes gousses de vanille de la même manière maintenant. Bon week-end

  2. Cad

    Pour ma part je ne les mets pas au réfrigérateur, parce que le froid fige le gras et donne une texture que je n’aime pas, et modifie aussi le goût

    • gretagarbure

      Je ne le conseille d’ailleurs pas, chère Cad !
      Et c’est vrai pour beaucoup d’aliments ou de plats… sauf ceux pour lesquels c’est impératif, ça va de soi !
      Le problème à Paris (ou dans les grandes villes), c’est à la fois le manque de place et la température ambiante des appartements.
      Pour beaucoup de choses, l’idéal serait le garde-manger.
      Hélas presque introuvable à Paris !

      • Cad

        Non, non, j’avais bien lu « laisser refroidir », je n’avais pas interprété mais il m’est arrivé, comme ça doit être le cas pour plein de clients de restaurants de se retrouver devant une crème pas du tout industrielle, qui aurait donc pu être très bonne mais qui a perdu toute sa saveur en raison du froid.
        N’empêche que t’as eu une bonne idée d’évoquer les crèmes vanille, parce que je vais en préparer dès demain, un peu différemment, et que je vais légèrement aromatiser au safran (du vrai, non mais!) et pour être sûre de ne manquer de rien, un deuxième petit pot à la cannelle. Ce sera ma semaine « desserts », moi qui d’ordinaire préfère les choses salées

  3. Pingback: Savoir-faire |

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s