La chronique de Greta Garbure

Les vœux de GRETA GARBURE

2013 via www.chateaulabro.fr
Aujourd’hui, 1er janvier, il y a :
– ceux qui ont les tempes dans un étau et la langue chargée comme un fond de cage de perroquet,
– ceux qui dorment encore,
– ceux qui n’ont plus faim ni soif, sans doute jusqu’à la semaine prochaine,
– ceux qui ont mis le réveil à midi car le déjeuner chez la belle-mère est o-bli-ga-toire,
– ceux qui ne se sont pas couchés mais se sentent frais comme des gardons (qui nageraient le ventre en l’air !),
– ceux qui ont le regard incrédule devant l’état de leur appartement,
– ceux qui sont aux urgences à cause de ces-saloperies-d’huîtres-mais-c’est-bien-la-dernière-fois…! À côté de celui qui a sabré le champagne et ses doigts avec…! Au milieu d’une bonne trentaine de comas éthyliques,
– ceux qui errent dans les rues redevenues vides, à la recherche de l’âme sœur qu’ils croyaient hier encore épouser dans l’année,
– ceux qui n’ont pas fermé l’œil à cause du boucan que font ces satanées bulles de champagne qui pétaradent sans cesse et résonnent dans des crânes presque vides,
– ceux qui restituent, dans le désordre, ce qu’ils avaient tant apprécié dans un ordre codifié par les règles de la gastronomie française,
– ceux qui en sont à leur cinquième comprimé effervescent et ceux qui cherchent sur internet la pharmacie de garde la plus proche,
– ceux qui ont les paupières lourdes sur les yeux pas pas tout à fait au milieu du visage…

Et puis, il y a ceux qui ont décidé de se coucher avant même les 12 grains de raisin et le décompte de Patrick Sébastien.

12 grains de raisin via www.petitebouffeentreamis.com

Monsieur est rasé, Madame coiffée et maquillée (oui, Monsieur est coiffé aussi, mais c’est moins méritoire !).
Ils s’y sont mis à deux pour préparer le pot-au-feu avec de la joue, de la queue et du paleron (le boucher n’avait plus de macreuse. Ce n’est pas très grave : la macreuse, c’est toujours un peu sec et filandreux à l’arrivée). Le bouillon qui a passé la nuit sur le balcon a été dégraissé ce matin. Ils ajouteront peut-être quelques perles du Japon. Les légumes y ont cuit pas trop longtemps, pas al dente mais pas trop mollassons non plus. Comme ils aiment les manger tous les premiers janviers.
Voyons, le gros sel, la moutarde, les cornichons…

D’autres ont mis au four le classique rôti de bœuf, pas dans le filet « parce que ça n’a pas beaucoup de goût » ou bien dans le filet « parce qu’avec nos mauvaises dents… ». Les pommes de terre sont sautées ou frites, les haricots sont verts (ils sont malheureusement venus en avion du Kenya) et les cèpes de Bordeaux.

Ailleurs, la choucroute se devra d’être complète c’est-à-dire copieuse, le plateau de fruits de mer sera royal, le couscous aussi, l’aligot filera évidemment, le cassoulet aura fait sa dernière croûte, l’aïoli sera aillé, la carbonade flamande et la daube provençale seront délicatement réchauffées, les quenelles de brochet à la lyonnaise se napperont de sauce Nantua, les pieds et paquets à la marseillaise auront fini de mijoter.
Les bouteilles de vin soigneusement choisies et remontées de la cave ont été ou seront ouvertes, les bouchons tirés avec plus ou moins de facilité et de grâce.

Chez Greta Garbure, Diou biban, fumera bien sûr le chaudron avec la première garbure de l’année… pour porter bonheur !

garbure oloronnaise et béarnaise via bearnetbasque.mybuzzing.fr
Aux abonnés de la première heure et aux lecteurs de passage !
Aux fidèles et aux inconstants !
Aux exigeants et aux bienveillants !
À vous tous pour qui Blandine & Patrick écrivent ces quelques lignes tous les jours, avec enthousiasme et connivence.

Très bonne année 2013 !

via facebook-statuts.blogspot.fr

Publicités

4 Commentaires

  1. Cad

    Ici ce sera polenta et daube de boeuf Aubrac, avec les yeux pas bien en face des trous, mais en raison des agapes des autres…
    Et pour un heureux mariage un petit pif généreux comme je les aime, les Cocalières de Sylvain Fadat, que l’on boira également au succès de Gretagarbure. Bises à vous deux

  2. lysiane

    après des années d’habitude au travail forcené pour que les autres puissent s’en mettre plein la panse… hier soir « oh,exceptionnellement j’ai pu faire des bises à mes proches à minuit » …mais à minuit 5mn, j’étais dans mon lit!

    alors aujourd’hui, je n’ai pas « la tête dans les godasses » et ce soir, c’est tout simplement bouillon de volaille vermicelle comme une soirée « normale »
    Bonne Année à vous

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s