Catégorie: La chronique de Greta Garbure

La chronique de Greta Garbure

VACANCE(S)

Bon, comme c’est quand même moi qui commande sur GRETA GARBURE MAGAZINE, j’ai obligé Blandine et Patrick à partir en vacances au mois d’août ! Tout le mois d’août !

Ils l’ont bien mérité, non ?
Surtout Blandine… je trouve !
Patrick, pourquoi tu tousses ?

Et puis, ce sera sûrement l’occasion pour eux de revenir avec plein d’idées de sujets dans leurs musettes, valises, épuisettes, filets à papillons, etc.

Alors, rendez-vous le lundi 1er septembre pour de nouveaux articles et peut-être même de nouvelles aventures à vous annoncer !

En attendant, profitez-en pour vagabonder sur notre magazine et lire ou relire les 650 papiers qu’ils ont déjà écrits, toutes rubriques confondues (une quarantaine), en 20 mois d’existence !
C’est riche, varié, décalé, culturel, pédagogique, drôle, bref, tout à la fois pertinent et impertinent !

Et puis, je les connais bien les deux zèbres ! Indisciplinés comme ils sont, ça ne m’étonnerait pas qu’ils vous envoient quand même des cartes postales ! TOUS LES JOURS ! On parie ?

Diou Biban, WWW.GRETAGARBURE.COM est « LE » magazine du goût, des lettres et des saveurs qu’il faut lire !!!

Blandine & Patrick en Normandie © Greta Garbure

Qu’on se le dise et qu’on le dise à ses amis !

Bon été et bonnes vacances !

GG

La chronique de Greta Garbure

C’est Mardi-Gras,
et le gras… on aime ça !

Mardi-Gras via  mamietitine.centreblog.net

D’ailleurs, pour vous le prouver,
on vous offre aujourd’hui notre 500e article !

Quand on vous dit que la devise de Greta Garbure,
c’est… « Mets-m’en trop ! »

Trop de gourmandise,
Trop d’amour de la cuisine,
Trop d’ambition pour la gastronomie française,
Trop de respect pour les appellations,
Trop d’envie de plats pas trop « revisités »,
Trop d’appétit pour les produits sains,

Trop d’estime pour les vignerons sincères,
Trop le désir de bien vivre ensemble,

Trop le goût d’apprendre et de transmettre,
Trop de coups de gueule,
Trop de passion…

Panne-de-gras-de-porc-salé

Sagit (panne de gras de porc salée et et mise à rancir) © OCPOP

Et pour Mardi-Gras,
voilà tout ce que vous pouvez trouver comme recettes sur Greta Garbure :

- La tradition :
http://gretagarbure.com/2013/02/12/tradition-us-et-coutumes/

Beignets via sucrissime.com
– Les crêpes :
http://gretagarbure.com/2013/02/01/traditions-us-et-coutumes/

Pile de crêpes © Blandine Vié
– Le gâteau de crêpes :
http://gretagarbure.com/2014/02/01/traditions-us-et-coutumesou-desserts-de-grand-mere/

Gâteau de crêpes aux pommes via recettes-dietetiques.fr
– Les merveilles landaises :
http://gretagarbure.com/2013/02/11/traditions-us-et-coutumes-5/

Merveilles landaises via motsetmauxdemiche.blog50.com
– Les bottereaux :
http://gretagarbure.com/2013/03/07/traditions-us-coutumes/

Bottereaux via tartinesandrine.canalblog.com
– Les pets de nonne :
http://gretagarbure.com/2014/03/02/desserts-de-grand-mere-12/

Pets de nonne via dailymotion.com

Diou biban,
quand on vous dit
qu’on vous en met trop !

La chronique de Greta Garbure

Greta Garbure répond
au questionnaire de Proust

Questionnaire-de-Proust via carlitablog.blogspace.fr

1 • Le principal trait de mon caractère ?

Mettre les pieds dans le plat !
J’en conviens, c’est un crime de lèse-majesté quand on aime la cuisine autant que moi.

2 • La qualité que je préfère chez un homme ?

La gourmandise.
Mieux… les gourmandises !
Mais aussi la tendresse… 

3 • La qualité que je préfère chez une femme ?

Avoir de l’appétit !
Et le cran de ne pas accepter de se soumettre au code grégaire des apparences et aux diktats de la mode qui font des femmes des clones stéréotypés, à l’instar de ces pâtisseries maniérées qui ne se distinguent les unes des autres qu’à coups de colorants alimentaires.

Cupcakes via mondedelamodeetsatrs.blogspot.com

4 • Ce que j’apprécie le plus chez mes amis ?

Qu’ils sachent bien faire la cuisine !
Euh… surtout qu’ils m’aiment comme je suis.
Bref, leur indulgence.

5 • Mon principal défaut ?

La gourmandise ?
Mais à mon sens, ce n’est pas un défaut et encore moins un péché !
Sinon, j’ai beau chercher… j’ vois pas !!!

6 • Mon occupation préférée ?

Écrire.
Écrire sur la cuisine, c’est la cerise sur le gâteau.
Je suis gourmande de mots et de mets.

Plume et encrier via i-voix.net
7 • Mon rêve de bonheur ?

Que les vrais bons produits soient accessibles à tout le monde.
L’éducation du goût.
L’éducation tout court !

8 • Quel serait mon plus grand malheur ?

Ne plus avoir faim car la faim est un désir !
Être frappée d’agueusie.

9 • Ce que je voudrais être ?

Le meilleur dessert du monde pour l’homme que j’aime…
Mais pas sa Madeleine de Proust (private joke).

10 • Le pays où je désirerais vivre ?

Mais non… pas le Palais de Dame Tartine !
La France, si l’on ne considère que la gastronomie…
Et même si l’on considère le reste… la France quand même !
 

11 • La couleur que je préfère ?

Vin blanc, vin rouge, vin rosé, viande rouge (pas bleue), viande blanche, cochon noir de Bigorre, coq au vin jaune et aux morilles, poissons blancs (pas poissons rouges), truffes noires, truffes blanches, lentilles vertes, risotto noir à l’encre de seiche, polenta jaune ou blanche, piments verts et rouges, poivre noir, baies roses (modérément), citrons jaunes et verts, cerises rouges et confiture de cerises noires, petits fruits rouges, bière blonde, bière brune, folle blanche, chartreuse verte !
Euh ! J’ continue… ?
Car cette liste n’a rien d’exhaustif !
La cuisine est un arc-en-ciel !

12 • La fleur que j’aime ?

La fleur de sel !
Mais sûrement pas ces fleurs insipides censées décorer les assiettes !

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

13 • L’oiseau que je préfère ?

Celui qui fait cuit-cuit dans mon assiette ! 

Cailles via picard.fr

 14 • Mes auteurs favoris en prose ?

Avec plus de 10 000 livres à la maison dont la moitié sont des livres de cuisine, j’ai l’embarras du choix pour les lectures !
Et des goûts si éclectiques que je ne peux distinguer quelques auteurs seulement, comme ça, au hasard.
Et puis, je peux aimer certains livres d’un auteur et pas les autres !
Mais on peut en discuter autour d’un verre…

15 • Mes poètes préférés ?

René Char pour n’en citer qu’un !
J’aime la poésie (presque) inconditionnellement.
Même celle du quotidien !
Et il y a beaucoup plus de poésie qu’on ne pense dans la cuisine…
 

16 • Mes héros favoris dans la fiction ?

Gargantua, Bérurier.
On voit tout de suite que j’aime bien les bellâtres un peu ténébreux !

Bérurier via palnete-genealogie.fr

17 • Mes héroïnes favorites dans la fiction ?

Je suis moi-même une héroïne !
Mais il vous faudra patienter jusqu’en 2015 pour lire mes publications et découvrir mes aventures !

18 • Mes compositeurs préférés ?

Si j’osais, je dirais que les pets d’après cassoulet sont une jolie musique !
Celle des flageolets — dont vous n’ignorez pas qu’ils sont des instruments de musique — aussi !
Après tout, c’est le questionnaire Marcel Prout… me souffle Patrick !

Cassoulet via balades-pyrenées.forumculture.net

 19 • Mes peintres favoris ?

Arcimboldo et ses gueules légumières ?
Brueghel et ses tablées de campagne, Rembrandt et son bœuf écorché ?
Un peu facile, non ?
Quoique… Pas mal, quand même !

Arcimboldo légumes via fr.wikipedia.fr  Le repas de noces de Brueghel via bruegel.pieter.free.fr  Bœuf écorché Rembrandt via devoir-de-philosophie.com

20 • Mes héros dans la vie réelle ?

Des héros, pas vraiment !
Mais des gens que j’admire et que j’aime !
Pour leurs qualités et leurs faiblesses…
Pour leur manière d’être…
 

21 • Mes héroïnes dans l’histoire ?

Pas Jeanne d’Arc.
Et pourtant, j’adore les grillades !
 

22 • Mes noms favoris ?

Dans l’intimité seulement. 

23 • Ce que je déteste par-dessus tout ?

Les foodistas anorexiques ?
Même pas ! En fin de compte, je les plains plutôt !
Alors l’hypocrisie et le mensonge.
Mais là, on rentre dans le cadre de l’intime…
 

24 • Personnages historiques que je méprise le plus ?

J’aurais bien dit Napoléon, mais quand même, y a eu Marengo !
Sinon… Évin, Élineau ! Mais sont-ils vraiment historiques ? Ou seulement hystériques… ?

25 • Le fait militaire que j’estime le plus ?

La bataille de polochons.

Bataille de polochons via meltybuzz.fr

26 • La réforme que j’estime le plus ?

Une réforme ? Oh la vache ! Tu parles d’une question !
Tu m’étonnes que Proust ait séché
 !
Quoique…
Réforme, vache, vache, réforme !
Mais oui, bon sang, mais c’est bien sûr !
La vache de réforme !
Car quand même, elle en a nourri des générations, cette bonne vieille !
Cette bonne vieille laitière qui a vêlé pendant 6 ans en moyenne et donné son lait avant de finir débitée en steaks !
Alors certes, le bœuf de Coutancie, l’Angus, le Fin gras du Mézenc, le bœuf de Bazas, le wagyu et compagnie sont des stars de nos cuisines, mais la vache de réforme, c’est la mère nourricière par excellence ! Et une Mamma, ça se respecte ! Alors oui… je l’estime !

En revanche, pour le côté plume, la réforme que je n’aime pas, c’est la réforme de l’orthographe de 1990 !
Qui n’est qu’un nivellement démagogique par le bas !
Voilà, c’est dit !

27 • Le don de la nature que je voudrais avoir ?

La beauté.
Puisque l’intelligence, l’humour, la gentillesse et le talent ne suffisent pas aux hommes de cœur (d’artichaut) !
 

28 • Comment j’aimerais mourir ?

Je dirais bien sur scène, voire « en Cène » entourée de douze amis, mais ce serait quelque peu prétentieux, non ?
Alors, cuisinée pour un festin ?
Euh… j’ délire, là ! Quoique…
Les convives ne seraient pas lésés, ma viande est persillée !
Sinon… tout pareil que Proust : aimée !
À côté de lui ! (Mon « Lui »… pas Proust !) 

29 • État d’esprit actuel ?

J’ai faim !
Et soif aussi !
C’est pas bientôt fini ce questionnaire à la noix ?

30 • Fautes qui m’inspirent le plus d’indulgence ?

Pas les fautes d’orthographe, en tout cas !
Ni les fautes sur les appellations culinaires.
Parfois, les fautes de goût.
Et ses fautes à lui…
 

31 • Ma devise ?

Celle-là, vous la connaissez déjà : Mets-m’en trop ! 

Bon, vous voulez mon avis ?
Il n’est pas complet ce questionnaire !
Et si on essayait un portrait chinois !!!
Mais après le dîner, alors !

© Blandine Vié

La chronique de Greta Garbure

Les vœux de GRETA GARBURE 

Chocolats Jadis & Gourmande

À TOUS NOS LECTEURS !
Aux abonnés de la première heure et aux lecteurs de passage !
Aux fidèles et aux inconstants !
Aux exigeants et aux bienveillants !
À vous tous pour qui Blandine & Patrick écrivent ces quelques lignes tous les jours, avec enthousiasme et connivence :

Très bonne année 2014 !

 En vous rappelant que notre but sur
WWW.GRETAGARBURE.COM,
Magazine du goût, des lettres et des saveurs,

est de défendre la gastronomie — dont le vin en est l’une des clés de voûte — sur tous les fronts, c’est-à-dire au sein de 9 catégories génériques et de 38 rubriques différentes.

Depuis le 13 novembre 2012, nous avons publié 437 articles !

Nos 15 articles les plus lus en 2013 ont été :

• 4 janvier : La chronique de Greta Garbure : 50 nuances de gras !
http://gretagarbure.com/2013/01/04/la-chronique-de-greta-garbure-9/

• 12 janvier : La chronique de Greta Garbure : Légumes oubliés ! Tout ce qu’on vous a toujours caché…
http://gretagarbure.com/2013/01/12/la-chronique-de-greta-garbure-10/

• 7 mai : Jeux de quilles : Les vins blancs !
http://gretagarbure.com/2013/05/07/jeux-de-quilles-3/

• 20 août : Le coin du donneur de leçons : Les 10 fautes ou erreurs les plus courantes — et récurrentes — sur les cartes de restaurants… et ailleurs !
http://gretagarbure.com/2013/08/20/le-coin-du-donneur-de-lecons-2/

• 7 octobre : Appellations culinaires : Le jambon « Pata Negra » ça n’existe pas !
http://gretagarbure.com/2013/10/07/appellations-culinaires-3/

• 8 octobre : Reconnaissance du ventre : Les jambons ibériques
http://gretagarbure.com/2013/10/08/reconnaissance-du-ventre-28/

• 9 octobre : Reconnaissance du ventre : Bien acheter du jambon ibérique (suite et faim)
http://gretagarbure.com/2013/10/09/reconnaissance-du-ventre-29/

• 24 octobre : Savoir-faire : Le tartare au couteau : un snobisme ?
http://gretagarbure.com/2013/10/24/savoir-faire-11/

• 11 novembre : Le coin du donneur de leçons : Le paradoxe de la viande persillée : son goût ne s’exprime que bien cuite !
http://gretagarbure.com/2013/11/11/le-coin-du-donneur-de-lecons-3/

• 12 novembre : P’tit billet d’humeur : Pourquoi je vais arrêter de manger des légumes ! Mes 10 bonnes raisons…
http://gretagarbure.com/2013/11/12/ptit-billet-dhumeur-40/

• 13 novembre : La chronique de Greta Garbure : Greta Garbure fête son premier anniversaire !
http://gretagarbure.com/2013/11/13/la-chronique-de-greta-garbure-25/

• 14 novembre : Plats mythiques : Le gratin dauphinois (le vrai de vrai) !
http://gretagarbure.com/2013/11/14/plats-mythiques-8/

• 18 novembre : La chronique de Greta Garbure : Le jeu de la patate chaude ! (Suite de la chronique satirique sur les légumes)
http://gretagarbure.com/2013/11/18/la-chronique-de-greta-garbure-28/

• 27 novembre : Plats mythiques : La quiche au lard dite quiche lorraine
http://gretagarbure.com/2013/11/27/plats-mythiques-9/

• 16 décembre : Notre calendrier de l’Avent : Le champagne, c’est de l’amour !
http://gretagarbure.com/2013/12/16/notre-calendrier-de-lavent-17/


Alors gentils lecteurs, c’est le jour où jamais de leur faire une ovation ! Cliquez, partagez, abonnez-vous, twittez, bref faites-leur savoir que vous appréciez leur blog et encouragez-les à poursuivre leur chemin !

Diou Biban, foi de Greta Garbure,
2014 v
a être une année exceptionnelle !
Blandine, Patrick et moi-même
vous la souhaitons excellente !

Santé à tous !

3 verres de champagne via savoie-mont-blanc.com

La chronique de Greta Garbure

 JE BOIS PAS DE VIN
MAIS JE PISSE DU VINAIGRE !!!

Manneken-Pis via dreuz.info
Pisse vinaigre © Blandine Vié
Ah ! les empêcheurs de tourner en rond, les aigris, les censeurs qui brandissent la loi Évin comme un étendard !
Les pisse-froid qui ne boivent pas mais crachent leur venin ! Les pisse-vinaigre, quoi !
Qui veulent éradiquer le vin non seulement de notre agriculture mais aussi de notre culture !
Au motif que le vin serait la cause de tous les maux !
vinyl-decal-sticker via decalsplanet.com

Diou Biban, on vous en a déjà parlé à plusieurs reprises, mais on va quand même en remettre une couche encore une fois ! Notre devise n’est-elle pas « Mets-m’en trop ! » ? 

Ainsi, avait-on déjà râlé lorsque l’Unesco avait classé le repas gastronomique des Français au patrimoine immatériel de l’humanité… mais que le vin y jouait les Arlésiennes !
Comme si les vignobles de nos régions et les vins élaborés par nos vignerons ne faisaient pas partie de notre patrimoine !

Vous aviez bien lu le billet de Patrick, n’est-ce pas :
http://gretagarbure.com/2013/03/05/ptit-billet-dhumeur-15/ ?

On a râlé aussi quand le gouvernement a adopté le « Plan gouvernemental de lutte contre la drogue et les conduites addictives » de la MILDT interdisant de parler du vin sur internet et d’en parler positivement dans les médias.

Comme si le « binge drinking » de nos gamins se faisait à coup de verres de vin blanc, de vin rouge ou de vin rosé ? Et pas à coup d’alcools forts type vodka, coupés ou non de jus de fruits ou de sodas pour que ça passe mieux ? Voire à coups de mixs vendus déjà tout préparés en canettes.
Comme si c’était du vin qu’on consommait dans les boîtes de nuit et pas des cocktails et des spiritueux à forte teneur en alcool ?
Comme si c’était de vin que certains addicts imbibaient des tampons hygiéniques pour se les insérer dans l’anus ou dans le vagin aux fins d’atteindre une ivresse express ?
Sans même parler de l’alcoolisme mondain dont on sait bien que ce sont les spiritueux qui finissent en ky et en ka les responsables et pas les vins de nos terroirs.

Et ce billet de Patrick, vous l’aviez lu aussi :
http://gretagarbure.com/2013/05/24/ptit-billet-dhumeur-19/ ?

J’ai râlé aussi :
http://gretagarbure.com/2013/09/30/la-chronique-de-greta-garbure-27/

Et Blandine a renchéri et surenchéri :
http://gretagarbure.com/2013/10/03/saynetes-2/
http://gretagarbure.com/2013/10/06/saynetes-3/

Bref, nous avons râlé en chœur !

Mais Diou Biban, il ne faut pas baisser la garde !
Voilà-t-il pas que la plus grande collection de vignes au monde — le Conservatoire ampélographique de l’Institut National de la Recherche Agronomique à Vassal : 7000 cépages provenant de plus de 40 pays — installée sur une langue de sable entre l’étang de Thau et la plage de Marseillan, dans l’Hérault, est menacée d’un projet de déménagement qui lui serait sans doute fatal.
Alors, il faut absolument sauver ce site qu’on appelle à juste titre le « Louvre viticole » !

Pour ça, l’urgence, c’est de signer la pétition pour la sauvegarde du conservatoire de cépages de Vassal : http://www.petitions24.net/defense_vassal

DIOU BIBAN ! LE VIN EST UN PRODUIT CULTUREL !
BUVONS-LE, AIMONS-LE, DÉFENDONS-LE !
ET FAITES COMME NOUS : SIGNEZ !