La chronique de Greta Garbure

Greta Garbure répond
au questionnaire de Proust

Questionnaire-de-Proust via carlitablog.blogspace.fr

1 • Le principal trait de mon caractère ?

Mettre les pieds dans le plat !
J’en conviens, c’est un crime de lèse-majesté quand on aime la cuisine autant que moi.

2 • La qualité que je préfère chez un homme ?

La gourmandise.
Mieux… les gourmandises !
Mais aussi la tendresse… 

3 • La qualité que je préfère chez une femme ?

Avoir de l’appétit !
Et le cran de ne pas accepter de se soumettre au code grégaire des apparences et aux diktats de la mode qui font des femmes des clones stéréotypés, à l’instar de ces pâtisseries maniérées qui ne se distinguent les unes des autres qu’à coups de colorants alimentaires.

Cupcakes via mondedelamodeetsatrs.blogspot.com

4 • Ce que j’apprécie le plus chez mes amis ?

Qu’ils sachent bien faire la cuisine !
Euh… surtout qu’ils m’aiment comme je suis.
Bref, leur indulgence.

5 • Mon principal défaut ?

La gourmandise ?
Mais à mon sens, ce n’est pas un défaut et encore moins un péché !
Sinon, j’ai beau chercher… j’ vois pas !!!

6 • Mon occupation préférée ?

Écrire.
Écrire sur la cuisine, c’est la cerise sur le gâteau.
Je suis gourmande de mots et de mets.

Plume et encrier via i-voix.net
7 • Mon rêve de bonheur ?

Que les vrais bons produits soient accessibles à tout le monde.
L’éducation du goût.
L’éducation tout court !

8 • Quel serait mon plus grand malheur ?

Ne plus avoir faim car la faim est un désir !
Être frappée d’agueusie.

9 • Ce que je voudrais être ?

Le meilleur dessert du monde pour l’homme que j’aime…
Mais pas sa Madeleine de Proust (private joke).

10 • Le pays où je désirerais vivre ?

Mais non… pas le Palais de Dame Tartine !
La France, si l’on ne considère que la gastronomie…
Et même si l’on considère le reste… la France quand même !
 

11 • La couleur que je préfère ?

Vin blanc, vin rouge, vin rosé, viande rouge (pas bleue), viande blanche, cochon noir de Bigorre, coq au vin jaune et aux morilles, poissons blancs (pas poissons rouges), truffes noires, truffes blanches, lentilles vertes, risotto noir à l’encre de seiche, polenta jaune ou blanche, piments verts et rouges, poivre noir, baies roses (modérément), citrons jaunes et verts, cerises rouges et confiture de cerises noires, petits fruits rouges, bière blonde, bière brune, folle blanche, chartreuse verte !
Euh ! J’ continue… ?
Car cette liste n’a rien d’exhaustif !
La cuisine est un arc-en-ciel !

12 • La fleur que j’aime ?

La fleur de sel !
Mais sûrement pas ces fleurs insipides censées décorer les assiettes !

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

13 • L’oiseau que je préfère ?

Celui qui fait cuit-cuit dans mon assiette ! 

Cailles via picard.fr

 14 • Mes auteurs favoris en prose ?

Avec plus de 10 000 livres à la maison dont la moitié sont des livres de cuisine, j’ai l’embarras du choix pour les lectures !
Et des goûts si éclectiques que je ne peux distinguer quelques auteurs seulement, comme ça, au hasard.
Et puis, je peux aimer certains livres d’un auteur et pas les autres !
Mais on peut en discuter autour d’un verre…

15 • Mes poètes préférés ?

René Char pour n’en citer qu’un !
J’aime la poésie (presque) inconditionnellement.
Même celle du quotidien !
Et il y a beaucoup plus de poésie qu’on ne pense dans la cuisine…
 

16 • Mes héros favoris dans la fiction ?

Gargantua, Bérurier.
On voit tout de suite que j’aime bien les bellâtres un peu ténébreux !

Bérurier via palnete-genealogie.fr

17 • Mes héroïnes favorites dans la fiction ?

Je suis moi-même une héroïne !
Mais il vous faudra patienter jusqu’en 2015 pour lire mes publications et découvrir mes aventures !

18 • Mes compositeurs préférés ?

Si j’osais, je dirais que les pets d’après cassoulet sont une jolie musique !
Celle des flageolets — dont vous n’ignorez pas qu’ils sont des instruments de musique — aussi !
Après tout, c’est le questionnaire Marcel Prout… me souffle Patrick !

Cassoulet via balades-pyrenées.forumculture.net

 19 • Mes peintres favoris ?

Arcimboldo et ses gueules légumières ?
Brueghel et ses tablées de campagne, Rembrandt et son bœuf écorché ?
Un peu facile, non ?
Quoique… Pas mal, quand même !

Arcimboldo légumes via fr.wikipedia.fr  Le repas de noces de Brueghel via bruegel.pieter.free.fr  Bœuf écorché Rembrandt via devoir-de-philosophie.com

20 • Mes héros dans la vie réelle ?

Des héros, pas vraiment !
Mais des gens que j’admire et que j’aime !
Pour leurs qualités et leurs faiblesses…
Pour leur manière d’être…
 

21 • Mes héroïnes dans l’histoire ?

Pas Jeanne d’Arc.
Et pourtant, j’adore les grillades !
 

22 • Mes noms favoris ?

Dans l’intimité seulement. 

23 • Ce que je déteste par-dessus tout ?

Les foodistas anorexiques ?
Même pas ! En fin de compte, je les plains plutôt !
Alors l’hypocrisie et le mensonge.
Mais là, on rentre dans le cadre de l’intime…
 

24 • Personnages historiques que je méprise le plus ?

J’aurais bien dit Napoléon, mais quand même, y a eu Marengo !
Sinon… Évin, Élineau ! Mais sont-ils vraiment historiques ? Ou seulement hystériques… ?

25 • Le fait militaire que j’estime le plus ?

La bataille de polochons.

Bataille de polochons via meltybuzz.fr

26 • La réforme que j’estime le plus ?

Une réforme ? Oh la vache ! Tu parles d’une question !
Tu m’étonnes que Proust ait séché
 !
Quoique…
Réforme, vache, vache, réforme !
Mais oui, bon sang, mais c’est bien sûr !
La vache de réforme !
Car quand même, elle en a nourri des générations, cette bonne vieille !
Cette bonne vieille laitière qui a vêlé pendant 6 ans en moyenne et donné son lait avant de finir débitée en steaks !
Alors certes, le bœuf de Coutancie, l’Angus, le Fin gras du Mézenc, le bœuf de Bazas, le wagyu et compagnie sont des stars de nos cuisines, mais la vache de réforme, c’est la mère nourricière par excellence ! Et une Mamma, ça se respecte ! Alors oui… je l’estime !

En revanche, pour le côté plume, la réforme que je n’aime pas, c’est la réforme de l’orthographe de 1990 !
Qui n’est qu’un nivellement démagogique par le bas !
Voilà, c’est dit !

27 • Le don de la nature que je voudrais avoir ?

La beauté.
Puisque l’intelligence, l’humour, la gentillesse et le talent ne suffisent pas aux hommes de cœur (d’artichaut) !
 

28 • Comment j’aimerais mourir ?

Je dirais bien sur scène, voire « en Cène » entourée de douze amis, mais ce serait quelque peu prétentieux, non ?
Alors, cuisinée pour un festin ?
Euh… j’ délire, là ! Quoique…
Les convives ne seraient pas lésés, ma viande est persillée !
Sinon… tout pareil que Proust : aimée !
À côté de lui ! (Mon « Lui »… pas Proust !) 

29 • État d’esprit actuel ?

J’ai faim !
Et soif aussi !
C’est pas bientôt fini ce questionnaire à la noix ?

30 • Fautes qui m’inspirent le plus d’indulgence ?

Pas les fautes d’orthographe, en tout cas !
Ni les fautes sur les appellations culinaires.
Parfois, les fautes de goût.
Et ses fautes à lui…
 

31 • Ma devise ?

Celle-là, vous la connaissez déjà : Mets-m’en trop ! 

Bon, vous voulez mon avis ?
Il n’est pas complet ce questionnaire !
Et si on essayait un portrait chinois !!!
Mais après le dîner, alors !

© Blandine Vié

About these ads

Un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s