Bonne table… ou évi-table !

Les « Grands Buffets » de Narbonne :
le meilleur rapport qualité/prix
de France,
tant pour les vins que pour la table ! 

Salle © Blandine Vié

Disons-le d’emblée : voilà un lieu qui nous a po-si-ti-ve-ment emballés, Patrick et moi !
Le lieu mais aussi le concept et l’homme qui est le maître à bord de ce grand vaisseau : Louis Privat !

Portrait Louis Privat
Vous le savez, il y a longtemps que Patrick bataille contre les marges indécentes que de nombreux restaurateurs s’octroient sur les vins.
Aussi, lorsque nous avons su que nous allions participer comme jurés au « Concours des grenaches du monde » à Perpignan (article à venir prochainement), nous sommes-nous empressés de goupiller un détour par Narbonne pour aller voir in situ cet établissement dont nous avions entendu parler sans presque oser croire qu’il existât vraiment.

Comme il est situé à la sortie de Narbonne, nous avons eu un peu de mal à le trouver, la zone étant  lugubrement commerciale et a priori peu propice à la convivialité, puisque coincé entre un Mac Do et un KFC (Kentucky Fried Chicken) de mauvais augure. Heureusement, nous avions une « chauffeuse » épatante ! Certes, vu de l’extérieur, ça fait un peu bunker car le bâtiment accueille également un bowling.
Mais une fois à l’intérieur, on est vite dans l’ambiance, dépaysante, un peu club de vacances, notamment à partir du 1er mai, quand les terrasses ouvrent avec leur paysage de jardins verticaux tapissés de fleurs. Les salles sont lumineuses et malgré le nombre de couverts, chaque table constitue un petit îlot privatif. « Il faut que le client ait l’impression d’être notre invité. » nous confie Louis Privat qui nous fait le plaisir de déjeuner avec nous.

Bon, comme la motivation de Louis Privat était, à l’origine, de mettre en place une politique anticonformiste de vente du vin, pour une fois, je laisse à Patrick le soin de s’exprimer en premier !

« Ce n’est ni la première ni hélas la dernière fois que vous me voyez écrire des méchancetés supposées sur nos amis restaurateurs. Dans notre vieille Europe, nous sommes les seuls à faire autant supporter la gestion de nos cantines par les vignerons ! Et tous de s’étonner que les clients ne boivent plus beaucoup de vin à table. La crise, la peur du gendarme, évidemment cela existe. Mais il y a suffisamment de bonnes raisons de ne pas s’arsouiller stupidement et dangereusement pour ne pas en rajouter de mauvaises. Pouvoir goûter le fruit de la Culture du vin, qui fait vivre des centaines de milliers d’hommes et de femmes admirables, devrait être accessible à tout le monde. Or, les prix pratiqués dans la restauration française sont un obstacle majeur à la participation du vin à notre rituel gastronomique. De plus, les restaurateurs scient la branche sur laquelle ils sont déjà en déséquilibre. Ils deviennent de plus en plus frileux et ne s’aventurent bientôt plus au-delà de vins consacrés, trop connus ou quasi industriels. Leurs caves ne tournent plus, leurs rotations de stocks sont trop lentes. Une économie s’anémie au détriment des producteurs, des clients et évidemment des restaurateurs eux-mêmes.

En revanche, aux Grands Buffets, la philosophie de la maison et claire. Tout est fait pour optimiser la satisfaction du client !
Ouvrez bien vos deux yeux en même temps :
— Tous les vins sont proposés au même prix que chez les producteurs !
— 70 vins du Languedoc-Roussillon peuvent être servis au verre !
— Ils sont parfaitement conservés et apportés à bonne température !
— Vous pouvez ramener chez vous la bouteille entamée que vous n’avez pas terminée (la bouteille d’eau minérale également) !
— La vente à emporter est un succès croissant !
— La bouteille dégustée à table est offerte pour l’achat d’un carton de 6 bouteilles du même vin !

Le vin au verre

Des vins au verre

— La carte propose des vins au verre (Spiegelau) à partir de 1,80 € et des bouteilles à 7,50 € !
Parmi les jolis flacons, le magnifique Cigalus blanc qui est vendu à 28 € l’est ailleurs à 80 € environ et, paraît-il, à 200 € au Jules Verne à Paris !
— 27 appellations locales sont présentes, les domaines bien choisis et les cuvées sélectionnées.
Ce modèle économique, moqué ou décrié partout, a permis d’augmenter de 50 % les quantités consommées, depuis sa mise en place. Les amateurs de vins ne s’y trompent pas et représentent un fort contingent de la clientèle nouvelle.

Alors, qui dit mieux ?
Depuis la création à Paris des « bouchons » de François Clerc (au siècle dernier !), avec leurs grands crus classés bordelais « à prix coûtant », cette formule rencontre un grand succès. Encore faut-il que la proposition de restauration soit attractive. Et là, là… »

Le vin au verre 2

D’autres vins au verre

Bon, je reprends la main.
Rien que pour cette politique de vente à prix producteur, les « Grands Buffets » méritent amplement qu’on parle d’eux. Mais le plus extraordinaire, c’est que la table est elle aussi formidable. Tous les buffets sont somptueux et dressés avec des produits de qualité.
Et tout ça pour 29,90 € seulement !

Il faut dire qu’il y a 30 chefs en cuisine (qui se relaient, naturellement), 1 écailler, 5 pâtissiers. En tout 100 salariés qui assurent le bon fonctionnement de l’établissement. Profitons-en pour dire aussi que le service est diligent et fort aimable.

Plusieurs salles proposent donc des buffets par thèmes : entrées marines, traiteur, charcuterie, foie gras, condiments, plats de résistance, fromages, desserts, ainsi qu’une rôtisserie et une ardoise de plats du jour qu’on prépare devant vous.

Mais foin des longs discours ! Les photos parleront mieux que moi, aussi, feuilletons ensemble cet album gourmand !

Les entrées

Le rayon traiteur

Le rayon traiteur

Les huîtres et les bulots :

Huîtres © Blandine Vié          Bulots © Blandine Vié

Le saumon mariné et le saumon fumé :

Saumon mariné © Blandine Vié          

Les tourteaux et les roll-mops et la brandade de morue :

Tourteaux © Blandine Vié          Roll-mops © Blandine Vié

La brandade de morue :

Brandade de morue © Blandine Vié

Les cochonnailles :

Le rayon charcuterie © Blandine Vié     Saucissons et boudins © Blandine Vié     Charcuteries diverses © Blandine Vié

Magnifique chorizo géant © Blandine Vié     Jambon ibérique © Blandine Vié     La machine à jambon © Blandine Vié

Les pâtés et terrines

Les pâtés et terrines © Greta Garbure
La salade de museau et les condiments : 

Salade de museau © Blandine Vié          Le rayon condiments © Blandine Vié

Le rayon foie gras :

Le rayon foie gras © Blandine Vié

Les plats de résistance

Les gambas et les moules :

Gambas grillées © Blandine Vié               Moules à la crème © Blandine Vié

Les escargots à la catalane :

Escargots à la catalane © Blandine Vié
La tête de veau :

Tête de veau gros plan © Blandine Vié
La rôtisserie

La rôtisserie

Les poulets, les cailles et le cochon de lait :

Poulet et cailles rôtis © Blandine Vié                    Cochon de lait rôti © Blandine Vié

Passons sur la farandole de plats mijotés blottis au chaud sous les cloches des marmites : daube de bœuf, blanquette de veau, lotte à l’américaine, seiches à la catalane, tripes et autres plats de grands-mères, ainsi que sur les steaks tartares et les plats comme la langouste à l’américaine préparée à la minute au rayon plats du jour et sur les légumes, eux aussi très variés.

Les marmites à cloches © Greta Garbure

Langouste à l'américaine © Blandine Vié

Les fromages
Portons maintenant notre attention sur les 40 fromages exposés à notre gourmandise !              

Le rayon fromages © Greta Garbure

Parmesan © Blandine Vié

Les desserts

Et terminons comme il se doit par les desserts, si nombreux qu’on se croirait dans le palais de Dame Tartine. Vous pouvez satisfaire absolument toutes vos envies de gros gâteaux au chocolat et à la crème, de tartes, de petits gâteaux pâtissiers (éclairs, babas, etc.), d’entremets, de pâtisseries orientales, de nougats, canelés, rosquilles et autres friandises !

Les pâtisseries

Gâteaux au chocolat © Blandine Vié   Gâteau roulé au citron © Blandine Vié   Babas © Blandine Vié

   Cheesecake © Blandine Vié   Choix de petits gâteaux © Blandine Vié

D'autres gâteaux au chocolat © Blandine Vié               Mousse au chocolat à l'ancienne © Blandine Vié   Choix de petits gâteaux © Blandine Vié               Pâtisseries orientales © Blandine Vié   Nougats © Blandine Vié

Des « grands buffets » absolument somptueux avec des plats de qualité pour tous les goûts !
Comme dit Louis Privat : « Les euros qu’on demande au client, on les lui rend ! »
Et c’est vraiment vrai qu’on en a pour son argent !

Imaginez : 29,90 €… de tout à volonté !

C’est pour ça que ça vaut plus que le détour, il faut y aller… exprès !!!
Nous-mêmes y retournerons et d’ailleurs, à cette intention, nous avons laissé notre rond de serviette :

Rond de serviette

Et nous terminerons par cet encouragement véhément : « Allez-y ! »

Roc des Anges cuvée Llum

Roc des Anges cuvée Llum

Invitation d’une attachée de presse

Blandine & Patrick

Les Grands Buffets
Rond-Point de la Liberté
Espace Liberté
11000 Narbonne
Accès : A9/A61 Sortie Narbonne Sud – Direction Narbonne Centre
Ouvert toute l’année 7 /7 j.
Tél : 04 68 42 20 01
Site : http://www.lesgrandsbuffets.com

About these ads

9 Commentaires

  1. sarorene

    Formidable!! je pensais que ce genre d’établissement n’existait plus depuis longtemps merci pour l’adresse j’en rêverais tant que je n’y aurait pas été.

  2. Mag

    Merci pour cette découverte car, a priori, c’est le genre d’établissement qui me fait un peu fuir (grande salle, buffets…). Comme quoi !

  3. Geneviève Tarratre

    J’ai le plaisir de connaitre cet établissement qui est vraiment exceptionnel. Mon seul regret est de ne pouvoir y aller plus souvent car nous en sommes un peu loin (près d’Uzés) , mais chaque fois que nous avons l’occasion de passer dans le secteur c’est l’escale obligatoire ! A vrai dire on ne sait où porter les yeux ni par quoi commencer ! C’est géant ! et que tout soit aussi délicieux, parfait, abondant me laisse béate !

  4. Anne

    Je un doute sur la qualité vu la variété des plats proposés. Je croyais bêtement que plus la carte était resserrée plus la qualité était au rendez-vous. Il faut croire qu’il y a des exceptions. Dès que je retourne dans la région, je m’empresse de tester et je reviens vous donner mon avis !

  5. Stubert

    Oui, je connais ! Excellente cuisine et prix des vins étonnant. On se régale évidemment. Un seul inconvénient : si vous êtes gourmand en plus d’être gourmet, comme moi, vous goûtez à tout et vous allez mettre 24 heures pour digérer. Allez-y donc, mais en prenant de bonnes résolutions…avant de vous asseoir !

  6. Pingback: Bonne table… ou évi-table ! | Gas...

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s