La chronique de Greta Garbure

Le jeu de la patate chaude !
(Suite de la chronique satirique
sur les légumes)


Patate chaude via leblogdungeek.fr
Le billet d’humeur satirique de Blandine « Pourquoi je vais arrêter de manger des légumes » — http://gretagarbure.com/2013/11/12/ptit-billet-dhumeur-40/ (publié le 12 novembre 2013) — qui, je le rappelle, était à prendre au second degré, a suscité majoritairement l’enthousiasme mais aussi quelques émois qui ont donné lieu à des commentaires particulièrement venimeux.

Ainsi, si quelques-uns — que je remercie ici pour leur honnêteté intellectuelle — ont réagi en disant « Je ne suis pas d’accord mais j’ai ri quand même », certains ont riposté avec la plus grande véhémence et d’autres encore avec une violence avérée.

Serpent crachant son venin via univers-nac.com

Des exemples ?
(Pour info, je reproduis les commentaires dans leur jus, sans corriger les fautes).

• « Vous avez un niveau de réflexion au niveau de la mer et même si elle monte pour cause de réchauffement climatique, ça reste très bas. »
Madame Marcelle pratique l’humour… mais l’humour vache !
Est-ce politiquement correct quand on est végétarien ?

• « “L’homme est omnivore”. Y a encore des gens en 2013 qui ose dire haut et fort ce genre de bêtises ? Hallucinant. »
L’homme ne serait plus omnivore, Julien ? Et les scientifiques n’ont pas encore fait de communication sur cette mutation ?

• « L’homme est par essence omnivore. Donc carnivore. Aussi !"
C’est biologiquement faux ! Sinon nous mangerions la viande crue directement sur les cadavres comme le font les carnivores. »
Sauf que même l’homme préhistorique, sans doute plus à l’écoute de ses instincts que nous, se nourrissait déjà de viande. Car la chasse et la cueillette — la viande, les légumes et les fruits — ont toujours été complémentaires, chère Olive !
De plus, l’homme — qui peut être plus intelligent qu’il n’y paraît ! — a aussi inventé le feu, c’est-à-dire la cuisson, c’est-à-dire la cuisine !

• « Le végétarisme n’est pas un terrorisme, et si vous vous sentez attaquée, c’est sûrement parce qu’au fond de vous, vous sentez bien que c’est mal de manger de la viande. »
Aucune culpabilité, chère Madame Olive (verte, évidemment !) !
Ce qui n’empêche pas de réprouver les élevages industriels , intensifs et autres batteries dont je conviens volontiers qu’ils sont déplorables, ainsi que toute souffrance animale. C’est aussi écrit noir sur blanc dans notre article.
Comme je l’écrivais, la culpabilisation vient plutôt des anti-viande. La preuve, chère Olive.

• « Mais c’est certainement plus facile de suivre le troupeau et de cracher sur la minorité de ceux qui essaient de faire évoluer les choses, que de réfléchir par vous-même. »
Si vous étiez une lectrice assidue de notre magazine, vous sauriez que ce n’est justement pas le genre de Greta Garbure de marcher avec le troupeau.
Et c’est justement parce que nous réfléchissons par nous-mêmes que nous ne souscrivons pas forcément à une pensée qui nous est assénée comme étant « la » solution !
En tout cas je confirme, il y a bien des noyaux dans les olives.

• « Pathétique. Oooooooooooooh les pauvres mangeurs de viande qui souffrent de la stigmatisation de manger de la viande. »
Je n’ai jamais employé le mot souffrir, cher… B. Oh ! le beau pseudo que voilà ! Au moins, tout est dit (voir § suivant) ! Mais ce prosélytisme finit par être gonflant.

• « Donc faudrait arrêter de planer et de pondre des vieux billets réac et revenir sur terre… Bientôt ça va être quoi un billet sur le racisme anti blanc et la discrimination des hommes. »
À ma connaissance, ce sont certains adorateurs de l’herbe qui planent. Je n’en fais effectivement pas partie.
Quant à vos procès d’intention absolument gratuits, ils ne plaident pas en faveur de votre objectivité !
Mais mon côté réac me fait énormément apprécier votre pseudo cher… « Blaireau » !

• « t’avais du temps à perdre ? »
Non, Cécile ! Soulever les lièvres — c’est pas une offense envers la gent léporidienne, au moins ? —  fait partie de mon métier. Ça s’appelle avoir une conscience journalistique et du libre arbitre.

•  « – Facepalm –
On dirait une tirade contre le racisme antiblanc et le sexisme misandre. »
À force de mettre ses paumes devant ses yeux, peut-être que Bob fait semblant de savoir lire ?

• « Pour les affirmations que vous faîtes concernant l`homme qui est omnivore, etc et bien si vous en êtes vraiment certaine, je vous inviterais à regarder la vidéo qui est en lien. Je vous souhaite une belle semaine et je souhaite de tout coeur que vous vous informiez d`avantage avant de vous exprimer sur internet. A l`époque de l`information, l`ignorance est un choix. Amicalement, Steph au Canada »
Steph, merci de vous êtes exprimé avec moins de virulence que vos acolytes. Mais si vous avez lu nos 386 autres articles, vous ne pouvez ignorer que nous abordons tous les problèmes sans aucun sectarisme !

• « Les végétariens représentent moins de trois pour cent de la population et, que je sache, sont tout sauf un danger pour vous. En quoi leur existence vous dérange-t-elle ? Mystère. A moins que …. un p’tit sentiment de culpabilité peut-être ? »
Bis repetita placent ! Mais non, Marie, mais non ! Voir ma réponse plus haut.

• « Allez savoir : vous vous énervez aussi contre les cyclistes urbains, les paysans bios, et .. grosso modo, toute personne qui lutte contre le mode de vie outrancier de l’Occident ? »
Ce n’est absolument pas ce que nous avons écrit et cette affirmation tendancieuse ne fait que conforter mon intuition quant à votre réelle objectivité, Wilhem. La lecture de nos 386 autres articles aurait pourtant dû vous en convaincre. À moins que vous n’ayez été « aimanté » que par celui-là, précisément parce que vous traquez ceux qui ne partagent pas vos opinions.

• « Autant de bêtise en si peu de ligne chapeau bas. »
Autant de commisération et de manque d’humour en une seule ligne, je vous retourne le compliment Charlie !

• « Je ferais l’impasse sur les 9 premiers arguments, aussi lamentables qu’ils soient, j’ai également la flemme de développer tellement votre bêtise est triviale.
Mais pour le 10ème point… vous êtes sérieuse? Vous avez déjà ouvert un bouquin de science dans votre vie? Encore mieux, vous connaissez la signification du mot Science?
Vous êtes consciente de votre inutilité?
Sur ce, je vous laisse vous vautrer dans votre médiocrité. »
Et c’est signé « La Raison » ! Il serait pas juste un peu mégalo, notre camarade ? En tout cas, merci à Kant d’avoir écrit « La critique de la raison pure » !

• « PS : Vous prétendez avoir des couilles? Bien! J’espère que vous accepterez mon commentaire alors ;) »
Quand on signe « La Raison » et qu’on a pour adresse mail « machinchouette…truc.com », on fait effectivement preuve d’un grand courage ! Du jus de navet dans les veines ? Courage, fuyons !

• « ah ah tellement inepte que je ne peux qu’en rire… »
Riez donc Patator ! Même si vous ne riez pas pour les même raisons que les omnivores, mon objectif aura malgré tout été atteint !

•  « Bon… tout un ramassis de bêtises en tout genre cet article que beaucoup semblent pourtant approuver…
Mais je ne blâme personne, ce sont les choses qu’on nous balance à longueur de journée pour le profit de l’industrie de la viande et du lait. Il conviendrait quand même d’étudier un minimum le sujet… »
Je vous passe le long discours pseudo scientifique qui suit de la part du sieur Valentin à qui nous tenons seulement à faire passer ce message : sachez que nous ne travaillons ni pour l’industrie de la viande ni du lait, ni pour personne d’autre d’ailleurs !
Et si nous avons volontairement forcé le trait dans cet article, c’est justement parce que l’art de la rhétorique traditionnelle consiste à utiliser délibérément des effets pathétiques ou éthiques pour inciter à la réflexion philosophique.

Carotte et bâton via catdigue.over-blog.com

Bon, quand je pense que l’un des arguments revendiqués par ces « verdurivores », c’est que manger des légumes rendrait plus pacifique que de manger de la viande… je suis sceptique !

Il y a des végétariens (et des végétariennes) prosélytes — j’en connais… et vous en connaissez aussi ! — qui :

— Qui fument !
D’accord, c’est végétal, mais quand même !

— Qui portent des chaussures en cuir ou en nubuck !
D’accord y en a aussi en simili-cuir, en synthétique et autres dérivés du plastique… Vous avez dit plastique ? C’est bon pour la planète, ça ?
Et elles seraient pas fabriquées en Chine par des enfants, en plus ?

Escarpins-en-cuir via public.fr

— Qui achètent des sacs à mains, des cartables, des attachés-cases en peau de vache ou d’agneau. Voire d’autres animaux ? Pas en pécari ou en crocodile quand même ?

— Idem pour les ceintures, les portefeuilles, les agendas, les bracelets de montre. Tous en plastique ?

Agenda-cuir-exatime via laruedesartisans.com

— Et je ne vous parle pas  des blousons de cuir de ces messieurs (avec bottes assorties). Pas de motard chez nos amis végétariens ?
Ni de jupes, de robes, de vestes et manteaux en cuir de ces dames ?
Ça me rappelle une anecdote qui remonte aux années 80, lors de l’une des premières campagnes anti-fourrure. Une brochette de mannequins avait posé nue pour la défense des panthères, visons, opossums, moutons astrakans, renards et autres lapins. La photo était parue en encart dans Elle. Alexandra Stewart faisait partie des mannequins. Mais si l’on feuilletait le magazine, elle était aussi dans les pages actualités, portant un long manteau et des bottes en cuir ! Y aurait-il donc une hiérarchie dans la souffrance des animaux ?
Mais au fait ? Après s’être servi sur les peaux, qu’est-ce qu’on fait de tous ces animaux dépouillés, de tout ce qui n’est plus que de la viande ? On la mange as ? On la laisse pourrir ?

Blouson de cuir via accessoires-motard.fr

— Qui ne consomment évidemment pas de viande, mais qui mangent des bonbons fabriqués à partir de gélatine de porc (et de colorants), autant dire des… « cochonneries » !

Bonbons en gélatine via alter-et-caetera.over-blog.com

— Qui donnent des croquettes à leur chat ! Et vous savez ce qu’il y a dans les croquettes ?
Idem pour les chiens bien sûr !
Parce que je doute que beaucoup de chats et de chiens se contentent de carottes et de salade. Et je ne crois pas non plus que les végétariens n’aient que des tortues et des escargots comme animaux domestiques !
À moins bien sûr qu’ils n’aient pas d’animaux du tout !
Ou p’têt qu’ils ne les aiment pas autant qu’ils disent ?

Chat mangeant des croquettes via fr.animagora.org

Tortue via funweb.epfi.ch

— Qui emmènent leurs enfants au cirque ou au zoo !

— Qui ne supportent ni les mouches, ni les moustiques ni les frelons ! Et qui aimeraient bien s’en débarrasser histoire de dormir le reste d’une belle nuit d’été ? Bon, pas à coup d’insecticide, de bombes bourrées de gaz à effet de serre, d’accord ! Mais même pas un vieux ruban tue-mouche ?

Mouche à merde via schkopi.com
Moustique gorgé de sang via educ-envir.org

— Et même des qui sont contre la souffrance animale… mais qui trompent leur femme !!!

Smiley via elroxor.forumgratuit.org

Bon, n’en jetons plus, la cour est pleine !
Allons, allons, arrêtons d’être manichéens !
De nombreuses causes sont à défendre et nous ne nous en privons guère sur Greta Garbure.
Mais attention aux dogmes qui souhaitent imposer plutôt que de vouloir convaincre.

Diou Biban, comme dit la mère Blandine : soyons intègres… pas intégristes !

PS : Et comme il n’est de bonne compagnie qui ne se quitte, sachez que nous ne validerons aucun commentaire qui ne serait pas humoristique à la suite de cet article.

About these ads

13 Commentaires

  1. isabulle

    tout est bon dans le cochon , oups je sors….
    sinon j’adore " Et même des qui sont contre la souffrance animale… mais qui trompent leur femme !!!
    et je déteste les donneurs de leçon en tout genre , certains ne veulent pas manger de viande ! il est où le problème ,qu’ils s’abstiennent et laisse les copains manger ce qu’ils veulent, parce que si ça continue môa je vais prendre la défense des graines germées, qui à peine nées sont croquées , on ne leur laisse aucune chance et ça c’est dégueulasse et je ne parlerai pas des incohérences , du genre graines de quinoa qui viennent du bout de monde " l’empreinte carbone tout le monde s’en fiche …

  2. Bernard Pichetto

    Chère tatie Garbure et tonton Patrick,
    Avez-vous remarqué l’évolution progressive,lente et inexorable, à laquelle nous assistons depuis les années 70 qui fait, sous couvert de victimisation, se radicaliser des minorités ?
    Autrefois la sphère végétarienne était composée d’une myriade de consommateurs dont les motivations étaient multiples, dégoût du sang (assez souvent associé à une problématique non-résolue lors de la puberté chez les jeunes filles), dégoût de la viande en général, dont l’odeur crue, convenons-en, est particulière, choix politique, à ne pas confondre avec le choix écologique, volonté de se démarquer de modèles familiaux, voire rupture oppositionnelle à ces mêmes modèles, refus philosophique de la mort nécessaire pour se nourrir, mais je n’ai pas souvenir d’arguments sur la souffrance animale ni sur les conditions d’élevage.
    Les végétariens de l’époque prenaient même plaisir à nous préparer des petits plats, composés de mille choses que nous ne connaissions pas, sortaient leurs bouquins de nutrition comparée et tranquillement évoquaient leur voie et ce peut-être futur de l’homme revenant à son végétarisme d’antan…
    Je crois que c’est l’adjectif ‘tranquillement’ qui aujourd’hui fait oxymore avec notre société ; on ne parle plus tranquillement, gentiment, avec ce respect de la pensée de l’autre, pré-requis à la bonne intelligence…
    Amitiés de votre neveu du Tarn,
    Bernard.

    • mascoris

      A quand un mouvement de défense des petits légumes et fruits que l’on fait pousser en rangs d’oignons dans les potagers, les vergers, que l’on maltraite, coupe, fait cuire, broie…etc.. ?? Et non, c’est vrai, ils n’ont pas d’yeux et ne crient pas..
      Si je pouvais, je vous mettrais ici simplement le dessin des "birds" disant :
      "Hé vous les végétariens ! Si vous voulez vraiment sauver les espèces animales, ne serait-il pas judicieux d’arrêter de manger.. leur nourriture ?? "

      Je suis plus que d’accord avec Bernard, merci à lui d’avoir rappelé des façons de faire les choses, d’échanger qui semblent remonter à la nuit des temps et ne sont pourtant pas si vieilles..
      Et merci à vous deux Blandine et Patrick pour ces rubriques sincères et leur petite pointe d’humour !

      Véro

  3. DARNET

    Et bien !!! ça inspire, de dire (ou d’écrire) ce que l’on pense…
    Oui, n’en dépklaise à certains, l’homme est un Omnivore ( Omni, du latin " tout) ce qui signifie que l’homme mange de tout, de par sa nature. Les végétariens, végétaliens, ne le sont que pour deux raisons: certains ne peuvent manger de la viande ou de la chair animale, d’autres l’ont délibéremment choisi….Pour ma part, je mange salade, légumes, fruits, céréales, viande, poisson, lait… bref je mange de l’"omni"…. et pour les petits rigolos qui pensent que nous avons un sentiment de culpabilité, rassurez vous, les humains omnivores se portent super bien , meme dans leur tete…mais ca, ca vous embete un peu peut etre non ??? Au fait, carnivore, ne signifie pas manger de la viande crue; cela signifie manger de la viande tout court ( Du latin Carne, viande et pas viande crue…)

    • Solvej Crevelier

      Et qu’il adorait son chien ! Bien joué,, Marie-Claire…et bravo à nos deux écrivains pour de gouleyants moments de lecture …continuez à nous faire des petits matins délicieux d’humour et de bon sens.
      Solvej

  4. Pingback: P’tit billet d’humeur |
  5. Pingback: La chronique de Greta Garbure |
  6. Pingback: Un p’tit goût de revenez-y ! |
  7. Miss GlouGlou

    Vous allez bondir, chère Greta, mais sachez que j’ai déjà lu sur des sites d’alimentation pour chats des internautes demander très sérieusement sur les forums comment appliquer leur régime végétarien à leur chat!! Et d’expliquer qu’ils avaient trouve des croquettes aux légumes et substituts de viande mais qu’ils s’interrogeaient sur leurs bienfaits. Pauvres bêtes, vraiment.

    • gretagarbure

      C’est dingue !
      Et ça dit aimer les animaux !!!
      Je comprends parfaitement qu’on soit végétarien. Moi-même, je ne mange pas de la viande si souvent que ça.
      Ce que je trouve insupportable, c’est leur prosélytisme et cette volonté de culpabiliser ceux qui ne font pas le même choix qu’eux !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s