Les mots des mets (la saveur cachée des mots)

Saupoudrer…

… un mot qui ne manque pas de sel !


Saupoudrer via frvocabulary.blogspot.fr
Pas un livre de cuisine, pas un magazine culinaire qui n’emploie le mot « saupoudrer » pour jeter quelques grains de sel, de sucre, de farine, de cacao, de cannelle ou de tout autre ingrédient pulvérulent sur une denrée choisie.

Mais savez-vous que lorsque vous « saupoudrez de sel », vous faites un pléonasme ?
Et que lorsque vous « saupoudrez de sucre », vous faites un oxymoron ?

De quoi, de quoi ?
Parfaitement !

Car à lui tout seul, le mot « saupoudrer » veut déjà dire… poudrer de sel !
Étymologiquement, il vient en effet du vieux français « sal » qui signifie « sel », et du verbe poudrer.

Vous en conviendrez, dans ce cas, saupoudrer de sel, n’est-ce pas un peu trop salé au final ?
Même dans une conversation où l’on cherche à mettre son grain de sel ?

Quant à « saupoudrer de sucre », c’est sans doute pratique pour la cuisine sucrée-salée, mais quand même très paradoxal, non ?

Et je ne vous parle même pas des « saupoudrez de persil haché » ou des « saupoudrez de parmesan râpé » rencontrés à tout bout de champ dans les publications culino-gastronomiques.

Contentons-nous donc de « poudrer » nos épices (celles évidemment réduites en poudre) et le cacao. Et pour la farine, utilisons plutôt le bon terme qui est… « singer » (je vous en parlerai une autre fois).
Que je sois changée en statue de sel si je vous raconte des histoires !

Même si, comme le disait Alphonse Allais : « Le sel de l’existence est essentiellement dans le poivre qu’on y met. »

Salt shaker

Blandine Vié

About these ads

10 Commentaires

  1. by acb 4 you

    C’est toujours très intérressant de lire vos rubriques! J’ai ainsi pu corriger mon erreur d’orthographe sur les canelés, m’instruire sur ces légumes oubliés! Je ne sais pas si j’utiliserais le terme de singer mais en tout cas maintenant je vais poudrer mes épices et parsemer mes herbes ciselés (c’est correct ça?).
    Bravo pour vos articles, continuez ainsi!
    Annie cb

  2. Cad

    Ce qui serait aussi intéressant de savoir c’est le lien entre "sel" et "esprit". J’ai déjà une petite idée mais je préfère laisser bosser Blandine, fainéante que je suis ;-)

  3. Pauline Sulak

    Oui mais voilà, c’est vrai pour l’étymologie mais les mots et le sens des mots évolue avec l’emploi que l’on en fait…
    Donc :
    Étymol. et Hist. 1. Fin xives. Du sel … saupouldrer « couvrir d’une légère couche de sel » (Eustache Deschamps, Ballades, DCCCXCII, 14 ds Œuvres compl., éd. de Queux de Saint-Hilaire, t. 5, p. 79); 2. 1559 « poudrer avec une substance pulvérisée » (Amyot, Pompée, 77 ds Littré); 1611 saulpoudrer de sucre (Cotgr.); 3. 1747 fig. « agrémenter en disposant de place en place » ([P.-F. Guyot Desfontaines et J.-J. Bel], Dict. néol. à l’usage des beaux esprits du siècle, (…), Amsterdam, p. 169); 4. 1764 « couvrir superficiellement à la façon d’une substance pulvérulente » (Volt., Dict. phil. Blé, 4 ds Littré); 5. 1960 « disperser des crédits minimes entre une multitude de bénéficiaires » (Le Figaro, 15 janv. ds Gilb. 1980). Comp. de sau-, v. sel et de poudrer*.

    • gretagarbure

      Le propre d’une langue vivante est effectivement d’évoluer et mon propos n’est pas de prôner un conservatisme qui la rendrait figée, seulement d’avoir une sorte de devoir de mémoire qui souligne l’absurdité ou la drôlerie de cette évolution susceptible de faire qu’en quelques siècles un mot puisse vouloir dire le contraire de ce qu’il signifiait à l’origine.

      • Pauline Sulak

        Merci pour votre réponse… Mais soyez certaine que je le savais, je n’ai senti aucune "figure imposée" dans votre post…
        En revanche, j’étais moi-même très intéressée et en même temps pressée à ce moment là et je n’ai pris ni le temps de vous remercier pour cette information que j’ai adorée…ni celui de vous saluer en fin de message. Ce que je m’empresse de faire ç l’instant !
        Vous avez raison, les mots, leur vie, leur esprit, leur âme sont fascinants et en effet, que de mots et d’expressions signifiant aujourd’hui exactement l’inverse voire même l’opposé de son sens originel !!! Cela est très signifiant sur l’inversement des mondes, le chamboulement de noter humanité qui, comme disent certains "marche sur la tête" !!!
        Je faisais des recherches pour une émission de radio modeste sur RCF Nice Côte d’Azur consacrée à un atelier cuisine qui va naître au sein du Vivre ensemble à Cannes (association qui réunit des croyants de toutes confessions qui vivent ensemble et cuisinent ensemble, entre autres activités humaines – http://www.vivreensembleacannes.org !!!)
        Merci encore pour ce site plein de joie et de délices… Pauline

  4. Pingback: Desserts de grand-mère |

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s